15 TGV pour Alstom : une commande au prix fort pour l'État

  • A
  • A
15 TGV pour Alstom : une commande au prix fort pour l'État
Un TGV coûte 30 millions d'euros contre un peu moins de 20 millions pour un train normal.@ AFP
Partagez sur :

Les trains commandés à l'usine de Belfort sont prévus pour rouler entre Bordeaux et Marseille, des lignes classiques quasiment sans portion à grande vitesse.

C'est du jamais vu. Le gouvernement a confirmé mardi l'achat de 15 nouvelles rames de TGV pour sauver le site d'Alstom à Belfort. Selon un bon connaisseur du dossier contacté par Europe 1, "l'État a acheté des Ferrari alors qu'il avait besoin de Twingo".

Les TGV au ralenti. Car les trains commandés à l'usine de Belfort sont prévus pour rouler entre Bordeaux et Marseille, des lignes classiques quasiment sans portion à grande vitesse. Ces TGV qui vont ainsi remplacer d'ici quelques années de vieux trains Intercité - les trains Corails - rouleront donc au ralenti.

Des coûts d'exploitation plus élevés. Mais la facture sera salée. Un TGV coûte 30 millions d'euros contre un peu moins de 20 millions pour un train normal. Aussi, ces trains à grande vitesse sont plus coûteux à exploiter : 30% de plus au km selon une source industrielle. Les pièces de rechange coûtent plus cher également sur un TGV et le salaire d'un conducteur est plus élevé.

Les journaux sont unanimes : "c'est du grand n'importe quoi !". Nous vous proposons de regarder la revue de presse de Samuel Etienne :