Une exposition pour en finir avec les clichés autour du Moyen-Âge

  • A
  • A
Une exposition pour en finir avec les clichés autour du Moyen-Âge
L'expostion "Quoi de neuf au Moyen-Age ?" a débuté le 11 octobre à la Cité des sciences et de l'industrie, à Paris, et durera jusqu'en août 2017.@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

"Quoi de neuf au Moyen-Âge ?", la toute nouvelle exposition de la Cité des Sciences et de l'Industrie, à Paris, durera jusqu'au mois d'août 2017.

Non, le Moyen-Âge, ce n'est pas Jacquouille la Fripouille qui mange à même le sol et son seigneur Godefroy de Montmirail qui festoie dans son château-fort. L'expo "Quoi de neuf au Moyen-Age ?", qui a débuté le 11 octobre à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris, propose une chasse aux clichés qui entourent cette période, que les historiens datent d'environ 490 à 1492.

Haro sur les clichés. Car contrairement aux idées reçues, le château, à l'époque, n'existe pas, lancent plusieurs experts. L'aristocratie médiévale habite longtemps dans des maisons en bois et le château n'apparaît que tardivement au 13e siècle. On imagine aussi parfois que les paysans étaient sales et en mauvaise santé, mais il y avait moins de caries à l'époque qu'aujourd'hui, et moins de carences alimentaires, disent d'autres spécialistes.

Une période de migrations... Autre cliché à démolir : il n'y a pas eu des siècles d'invasions barbares au Moyen-Âge, mais plutôt des migrations, des déplacements constants de population. "Tout le monde voyage, que l'on soit paysan ou pèlerin", explique Maud Bouy, commissaire de l'exposition. "Il y a la naissance de l'université autour de 1100-1200. On voit que les étudiants vont vraiment beaucoup voyager. Erasmus n'est en fait qu'une continuation de ce qu'il se passait au Moyen-Âge, et en fin de compte, ces gens viennent avec leur savoir-faire, leur technique et vont s'intégrer à ce qui ne s'appelle pas encore la France."

... Et d'innovations. À ce propos, le Moyen-Âge est riche en innovations techniques : c'est là que le chiffre zéro apparaît, venu du monde arabe. On invente aussi les lunettes, la boussole, le sablier, le compas et l'étrier qui permet de monter à cheval et de combattre plus facilement. Un regard nouveau, notamment dévoilé grâce à l'archéologie médiévale des trente dernières années, qu'il est désormais possible de découvrir jusqu'au mois d'août 2017 à la Villette.