Télé-réalité : sur M6, 14 candidats pour un seul CDI

  • A
  • A
Télé-réalité : sur M6, 14 candidats pour un seul CDI
@ Pierre Olivier /M6
Partagez sur :

M6 va lancer à la rentrée une nouvelle émission, inspirée de "The Apprentice". Le principe ? Se battre pour un poste au sein d'une grande entreprise. 

La crise donne visiblement des idées à la télévision. M6 a prévu de lancer, dès la rentrée de septembre, une télé-réalité. Son nom ? The Apprentice, conçue sur le même modèle qu'un programme américain de 2004. Le concept : 14 candidats s'affrontent pour un seul poste au sein d'une grande entreprise. L'émission, déjà enregistrée, va tourner autour d'un homme, Bruno Bonnel, un PDG d'entreprise lyonnais à la tête de Robopolis et co-fondateur d’Infogrames. Ce patron de 56 ans exigeant va mettre les candidats à rude épreuve et établir une sélection très stricte. Un peu… comme dans la réalité.

Deux équipes qui s'affrontent. Les jeunes candidats vont se battre pour un poste de "directeur de développement commercial" en CDI. Le poste est bien réel, précise la chaîne de télévision, qui évoque un CDI dans l'une des entreprises de Bruno Bonnel, sans en dévoiler le nom. La mécanique est relativement simple : deux équipes s'affrontent autour de cas pratiques censés tester les candidats sur des compétences très précises du monde de l'entreprise : leur capacité à communiquer, à vendre ou à négocier par exemple. L'équipe qui a le moins bien réussi se trouve en danger. A l'issue de ces tests, le chef de l'équipe la plus faible est convoqué par le patron, avec deux éléments jugés responsables de l’échec. L'un d'entre eux est alors éliminé. M6 insiste encore sur le fait que les candidats ont des profils très variés, certains sont même autodidactes. "Tous sont placés sur un pied d'égalité et sont vraiment récompensés au mérite", dit-on encore du côté de la chaîne.

Le concept de The Apprentice n'est pas nouveau puisque le programme existe déjà dans une vingtaine de pays. L'émission est apparue en 2004 aux Etats-Unis et c'est le célèbre homme d'affaires Donald Trump qui se trouvait au centre de la première version américaine de l'émission.

Version édulcorée ? A l'instar de nombres de programmes de télé-réalité, les candidats sont poussés à prendre le dessus sur les autres. Mais contactée par Europe 1, M6 l'assure, l'émission française sera moins agressive que la version américaine qui met en avant de vrais requins.

L'émission est prévue pour la rentrée.