Renaud voterait bien Fillon, "un honnête homme", en 2017

  • A
  • A
Renaud voterait bien Fillon, "un honnête homme", en 2017
Renaud est très déçu par l'actuelle gauche au pouvoir.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

L'artiste de 63 ans livre un regard désabusé sur la politique d'aujourd'hui. Et dit préférer un "honnête homme" comme Fillon, ou un Nicolas Hulot qui "fait ce qu'il dit".

Les Enfoirés et Jean-Jacques Goldman ont déjà subi les foudres du revenant, cette semaine. A quatre jours de la sortie de son prochain album, Renaud est à nouveau sorti de sa réserve dimanche en critiquant l'action de la gauche au pouvoir.

La "soi-disant gauche". Dans une interview accordée dimanche au journal Sud-Ouest, le chanteur en plein come-back n'épargne pas le gouvernement actuel. "La vie est belle", s'accorde-t-il à dire mais "allez voir dans la jungle de Calais si elle est belle… L’accord signé avec la Turquie est honteux. Comme tout ce que fait cette soi-disant gauche au pouvoir : la déchéance de nationalité, la réforme du code du Travail… Des choses que même la droite n’aurait pas osé initier", dénonce-t-il. Par conséquent, "plus jamais, je ne voterai socialiste", assure-t-il. Et d'ajouter que "personne" ne l’enthousiasme aujourd’hui.

Plus jamais, je ne voterai socialiste

Fillon, "un vrai républicain". Mais si plus personne ne trouve grâce à ses yeux à gauche, ce n'est pas le cas de tous les responsables politiques... et au-delà ! Renaud admet par exemple son intérêt pour Nicolas Hulot, un homme "qui fait ce qu'il aime, qui dit ce qu'il fait et fait ce qu'il dit. Mais il ne veut pas y aller et il n'a pas tout à fait tort", commente le chanteur. Concernant l'élection présidentielle de 2017, l’interprète de Morgan de toi et Hexagone a aussi admis dimanche dans une interview accordée au Journal du Dimanche qu'il allait "peut-être voter pour un François Fillon", "un parfait honnête homme, un vrai républicain".