Michel Polnareff : Renaud, "pour moi c'est une bagnole"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'Amiral a une nouvelle fois taclé Renaud mardi dans la Matinale d'Europe 1, préférant être comparé à "Lennon ou Bob Dylan". 

INTERVIEW

Ne comparez pas Michel Polnareff à Renaud. "Pour moi, Renault c’est un bagnole", lâche-t-il mardi au micro d'Europe 1. Comme lui pourtant, il prévoit de sortir un nouvel album en 2016. Comme lui aussi, il était attendu depuis des années par ses fans. Le chanteur de 71 ans, de retour en France le temps d'une courte tournée, se dit "plus proche de Lennon ou de Bob Dylan". 

"Je n'bois pas de quoi il parle". Les deux artistes, des "revenants" après des années absences, ne sont pas tendres l'un envers l'autre. A Renaud qui avait affirmé mi avril que les "gens se foutaient de Polnareff", le grand blond aux lunettes noires avait répondu dans un tweet : "Je n'bois pas de quoi il parle", en référence à l'alcoolisme de l'auteur du Mistral Gagnant. "J’espère ne pas être comparé à d’autres et être unique en mon genre", glisse-t-il encore pour mettre fin à toute tentative de comparaison. 

"Il y a des hauts et des bas". Celui qu'on appelle l'Amiral ne souhaite pas parler de périodes de déprime. Il voit sa carrière comme "une feuille de température. Il y a des hauts, il y a des bas. On est à plus machin, on est à moins machin. Mais parfois, quand on croyait que j’étais à moins machin, en général j’étais personnellement en plus", confie-t-il. "J’ai mis de l’espace entre les disques, je commence à être réputé pour ça, mais pendant ce temps là, ma vie d’homme prend le dessus et c’est très agréable."