Philippe Manœuvre : "David Bowie, la rock star du 20e siècle"

  • A
  • A
Partagez sur :

David Bowie est mort, dimanche, à l'âge de 69 ans. Sur Europe 1, Philippe Manœuvre, critique musical et spécialiste du rock, revient sur la carrière et le talent du chanteur.

Un message publié sur son compte Twitter et sur son compte Facebook l'a annoncé lundi matin : "David Bowie est mort paisiblement aujourd'hui, soutenu par sa famille et après un courageux combat de 18 mois contre le cancer". Philippe Manœuvre, spécialiste du rock, a rendu hommage à "l'un des plus grands créateurs" lundi, dans la Matinale d'Europe 1. "C'était la rock-star du 20e siècle", souligne-t-il. "C'était vraiment un personnage crucial. Je le range dans la catégorie des grands créateurs pop du siècle, au même titre qu'Andy Warhol", a-t-il commenté.

"Il était resté créatif, inventif". De son vrai nom David Robert Jones, le chanteur, né en janvier 1947 à Londres, s'était fait connaître dès 1969 auprès du public avec son tube Space Oddity. "Puis il a enfanté, il a créé, il a imaginé notre futur. Il a créé le glam rock. Ensuite, il nous a inventé le rock industriel, puis le rock funk avec sa chanson Let's Dance dans les années 1980. C'était un phénomène planétaire", se souvient Philippe Manoeuvre. Surtout, David Bowie était reconnu pour sa capacité à se réinventer sans cesse. Dans son dernier album, Blackstar, sorti vendredi dernier, le Britannique s'était ainsi laissé aller à de surprenantes expérimentations jazz. "Il était resté créatif, inventif", rappelle le rédacteur en chef du magazine Rock & Folk.

Entendu sur Europe 1
Il était un personnage unique, un créateur protéiforme. Il va manquer à la planète rock

"L'homme du mystère". "Mais depuis 2003, il s'était retiré de la scène après avoir eu une crise cardiaque à Hambourg lors d'un concert. Depuis, David Bowie était une ombre. Il a arrêté de donner des interviews. C'était l'homme du mystère", estime Philippe Manœuvre. Le chanteur savait en tout cas "jouer de la presse et des médias comme un maître absolu. C'était aussi ça, sa force. Son ombre va maintenant planer sur l'histoire de la musique pendant des années. Il était un personnage unique, un créateur protéiforme. Il va manquer à la planète rock", résume-t-il.

David Bowie laisse en tout cas beaucoup de morceaux mythiques derrière lui. S'il s'est éteint lundi, ses personnages resteront quant à eux gravés au panthéon de la musique rock.