Paris : une librairie sans stock mais avec un robot imprimante

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les presses universitaires rouvrent après 17 ans, avec un nouveau concept : pas de livres en stock et une impression des ouvrages en temps réel.

C'est un tout nouveau concept qui va faire son apparition à Paris, celui d'une librairie sans stock. La librairie mythique de la Sorbonne va renaître 17 ans après avoir fermé ses portes. Les presses universitaires de France (Puf) imprimeront devant vous le livre que vous souhaitez acheter.

Des livres imprimés sur place. Dès l'entrée dans cette librairie, le paysage est différent. Difficile de savoir si l'on se trouve dans un café ou une librairie. Quelques livres sont disposés sur des étagères, mais ils ne sont pas à vendre. Des tablettes numériques sont à la disposition du client qui peut consulter le catalogue des livres et passer commande dans la foulée. "Les livres que nous vendons ici sont tous des livres qui sont imprimés sur place et fabriqués à la demande au moment de l'achat par le lecteur", explique Frédéric Mériaux, directeur général des presses universitaires de France. 

Un robot imprimeur. "Nous faisons tout ça avec un robot imprimeur qui s'appelle 'l'expresso book machine' et qui existe aux Etats-Unis depuis quelques années, mais n'était pas implanté en France", détaille-t-il. Le robot, en partie transparent, permet au lecteur de suivre l'impression et le mouvement des différents éléments robotiques qui s'activent pour imprimer le livre. Après cinq minutes de travail, le livre imprimé, encore chaud, sort du robot comme un livre classique.

Les prix sont compris entre 9 et 50 euros, selon les formats de livre. L'ouverture de cette librairie du futur est prévue samedi.