Oscars : ce qu'il faut retenir de la cérémonie

  • A
  • A
Oscars : ce qu'il faut retenir de la cérémonie
"Moonlight" de Barry Jenkins a remporté dimanche l'Oscar du meilleur film.@ AFP
Partagez sur :

Le film "La La Land" a été récompensé par six statuettes au cours d'une soirée marquée par une déferlante de messages anti-Trump et un gros bug au moment de l'annonce du Meilleur film.

La 89e cérémonie des Oscars a été marquée par le triomphe de La La Land et de Moonlight, qui après un gros couac a reçu l'Oscar du meilleur film. Manchester by the Sea est l'autre vainqueur de la soirée. Il a raflé deux statuettes, dont celle du meilleur acteur pour Casey Affleck. 

Moonlight meilleur film. Gros bug lors de l'annonce du meilleur film. Warren Beatty a annoncé le triomphe de La La Land avant de se rendre compte de son erreur. L'Oscar du meilleur film n'a pas été attribué à La La Land mais bien à Moonlight, drame intimiste sur un jeune garçon noir homosexuel qui grandit dans un quartier difficile.

Six d'Oscars pour La La Land. Belle moisson tout de même pour La La Land. La comédie musicale de Damien Chazelle a raflé six statuettes dont ceux de Meilleure actrice pour Emma Stone et de Meilleur réalisateur. 

La surprise Manchester by the Sea. Manchester by the Sea a décroché la statuette du meilleur scénario ainsi que celle du Meilleur acteur pour Casey Affleck. 

Le discours politique d'Asghar Farhadi. Dans une déclaration lue en son nom, Asghar Farhadi, qui a reçu l'Oscar du meilleur film étranger pour Le Client, a indiqué n'avoir pas voulu venir à Los Angeles par solidarité pour les gens qui n'avaient pas été respectés par le décret anti-immigration de Donald Trump. "Diviser le monde entre les catégories 'Etats-Unis' et 'Nos ennemis' crée la peur", a dit le réalisateur dans une déclaration lue par l'ingénieure et astronaute née en Iran Anousheh Ansari.

Huppert repart bredouille.Isabelle Huppert n'a pas décroché la statuette tant convoitée de meilleure actrice. L'Académie des Oscars lui a préféré Emma Stone, pour son rôle de jeune actrice dans La La Land, une comédie musicale où elle chante et fait des claquettes. Une récompense qui couronne une ascension fulgurante.

Le tweet de Kimmel. Le maître de cérémonie a enchaîné les références à Donald Trump durant la soirée. Lors de son monologue d'ouverture, il s'est notamment félicité que les services d'immigration aient laissé l'actrice française Isabelle Huppert entrer sur le territoire américain. Un pied de nez au décret migratoire de Donald Trump, aujourd'hui suspendu. Pendant une séquence amusante, il a également interpellé dans un tweet le président américain : "Donald Trump, êtes vous réveillé ?", a-t-il écrit sur Twitter devant une audience hilare.