Omar Sy : "j’ai appris à ne plus me mettre en colère" face au racisme

  • A
  • A
Partagez sur :

L'acteur, à l'affiche du film Chocolat qui retrace le parcours d'un clown noir au début du siècle dernier, a évoqué la question du racisme vendredi dans la Matinale d'Europe 1.

INTERVIEW

C’est l’histoire vraie d’un clown noir, né esclave, qui a connu le succès aux côtés d’un clown blanc. Un siècle a passé mais les choses ont changé depuis en ce qui concerne le racisme, a estimé vendredi dans la Matinale Omar Sy, qui interprète Chocolat dans le film éponyme de Roschdy Zem, dont Europe 1 est partenaire.

"On a encore du travail". Dans le film, qui sortira en salles le 3 février, son personnage se voit proposer d’être caricaturé en singe pour une marque de cacao. Interrogé sur la ministre de la Justice Christiane Taubira, fréquemment victime d’attaques racistes, l’acteur a expliqué : "on a quand même bougé. C’était pour faire de la publicité qu’on a proposé ça à Chocolat dans le film. On n’en est plus là, aujourd’hui". Avant d’ajouter : "quand on propose des bananes à Madame Taubira, c’est de la provocation. On utilise des vieux réflexes pour provoquer. On a encore du travail, ça c’est sûr."


Découvrez la bande-annonce du film “Chocolat...par Europe1fr

Se souvenir de Chocolat. "J’ai appris à ne plus me mettre en colère face à ça", s’est confié Omar Sy. "C’est fait pour nous mettre en colère. Il faut justement ne pas avoir la réaction qu’ils attendent et avoir plutôt de la peine pour eux." Avec ce film, le comédien espère qu’on se souviendra de Chocolat - de son vrai nom Raphaël Padilla - et de son talent. "Juste avant le film, personne ne le savait", a affirmé la star d’Intouchables, avant de raconter qu’il a été difficile de trouver des archives et des documents au sujet de son personnage.

Dans le film, Chocolat est très apprécié dans les milieux huppés. "J’espère que je ne fais pas rire que la bourgeoise", a rit son interprète. "J’espère que c’est un peu plus large. Je reçois beaucoup d’amour."