Nouvelle réplique de la grotte de Lascaux inaugurée samedi : "elle a été faite à la perfection"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Pierre Chadelle, archéologue au Conseil départemental de la Dordogne a expliqué vendredi sur Europe 1 pourquoi la nouvelle réplique de Lascaux était nécessaire.

INTERVIEW

Une réplique intégrale de la grotte de Lascaux sera inaugurée samedi en Dordogne par le président de la République, avant une ouverture au public le 15 décembre. "Lascaux 4 a été fabriquée à partir d'un relevé extrêmement précis. Cela a pris trois ans et demi de travail, avec une trentaine personnes. Elle a été faite à la perfection par des artistes", explique vendredi sur Europe 1 Jean-Pierre Chadelle, archéologue au Conseil départemental de la Dordogne et membre du collège d’experts qui a supervisé la réalisation du fac-similé et la scénographie.

"L'émotion sera là". Pas de doute pour l'archéologue, le frisson parcourra les visiteurs. "La température a été abaissée à 13°, une température de grotte. L'éclairage est très bas, avec des petites lampes qui vacillent pour rappeler l'éclairage des lampes à graisse préhistoriques. Je suis vraiment convaincu que l'émotion sera là".

Des risques d'incendie. Cette nouvelle réplique a été construite afin de protéger la grotte initiale, découverte en 1940 par quatre enfants. Car Lascaux 2, ouverte au public en 1983, et qui se visite actuellement, a été installée dans une carrière proche de quelques centaines de mètres de la grotte originale. "Avec le stationnement des véhicules, le trafic humain, beaucoup de gens circulent sur la colline, cela multiplie les risques et notamment ceux d'incendie", précise Jean-Pierre Chadelle.

"C'est une colline où l'on trouve beaucoup de résineux, si un feu se déclarait cela modifierait le couvert végétal et la qualité des eaux d'infiltration dans la grotte. Cela pourrait avoir des conséquences terribles. Une fois qu'il n'y aura plus de stationnement sur la colline, on pourra pousser un gros ouf de soulagement pour la conservation." D'autant que la grotte d'origine souffre d'autres maux : les champignons. "Les crises de 2000-2005 sont derrières nous et petit à petit la grotte reprend son équilibre naturel", précise-t-il. Aujourd'hui, seuls les scientifiques qui veillent à sa conservation, ont accès à cette grotte.

Éducation populaire. Au delà du fac-similé, six autres salles seront à parcourir. "On a essayé de faire oeuvre d'éducation populaire. On va permettre de comprendre comment ces hommes de la Préhistoire vivaient, de quelle façon ils ont réalisé ça, qu'est ce que cela implique pour un groupe humain, qu'est ce que cela dit pour nous", ajoute l'archéologue.