Mort de Paul Walker : sa fille porte plainte contre Porsche

  • A
  • A
Mort de Paul Walker : sa fille porte plainte contre Porsche
@ JASON MERRITT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

L'acteur, mort dans un accident de la route en 2013, était dans le siège passager d'une Porsche Carrera GT, modèle 2005. Sa fille estime que la voiture était trop "dangereuse" pour être "autorisée sur la route". 

La fille de l'acteur américain Paul Walker, vedette de la série des films Fast and Furious, a déposé une plainte contre Porsche, après l'accident de la route qui a coûté la vie à son père fin 2013. Meadow Walker, 16 ans, estime que des manquements dans la sécurité de la Porsche dans laquelle se trouvait l'acteur ont conduit à sa fin tragique.

L'accident remonte au 30 novembre 2013. Ce jour tragique, Paul Walker occupe le siège passager d'une Porsche Carrera GT, modèle 2005. Son ami Roger Rodas, également son conseiller financier, roule beaucoup trop vite, à environ 160 km/h alors que la vitesse maximale autorisée est de 70km/h, selon Paris-Match. Le conducteur perd alors le contrôle de son bolide qui va s'encastrer dans un arbre avant de prendre feu, une minute plus tard. Ses deux occupants sont tués.

La Carrera GT, une voiture dangereuse et mal équipée ? Dans sa plainte déposée lundi, Meadow Walker avance que le constructeur de Stuttgart savait que la Carrera GT était une voiture instable, mais qu'il n'a rien fait pour corriger ce problème, rapporte le Los Angeles Times. Le document affirme surtout que le système de ceinture de sécurité était mal conçu : lors du choc contre l'arbre, le haut de la ceinture s'est retrouvé coincé derrière Paul Walker dans le compartiment moteur et le comédien -qui souffrait de plusieurs fractures aux côtes et au bassin- n'a pas pu s'extirper du véhicule pour échapper aux flammes. "La conclusion, c'est que la Porsche Carrera GT est une voiture dangereuse qui ne devrait pas être autorisée sur la route", affirme l'avocat de Meadow Walker, Jeff Millam.

Une autre plainte, déposée par la veuve du conducteur en 2014. Kristin Rodas, la veuve du conducteur le jour de l'accident, Roger Rodas, avait déjà déposé une plainte contre Porsche en mai 2014, arguant que la voiture n'avait pas de protection anticollision efficace ni de dispositif de sécurité du réservoir.

Du côté de Porsche USA, on assure que l'entreprise était convaincue que "les rapports officiels ont établi clairement dans ce cas que cet accident tragique était dû à une conduite dangereuse et une vitesse excessive". Un porte-parole a précisé que celle-ci n'avait pas encore eu connaissance de la plainte. Porsche fait partie du groupe Volkswagen, actuellement en pleine tourmente en raison d'une affaire de moteurs truqués qui faussent les tests antipollution.