Mort de Guy Béart : "un bienfaiteur de l'humanité" pour Juliette Gréco

  • A
  • A
Mort de Guy Béart : "un bienfaiteur de l'humanité" pour Juliette Gréco
De Guy Béart, Juliette Gréco garde surtout l'image d'un artiste nécessaire.@ AFP
Partagez sur :

HOMMAGE - La chanteuse a rendu hommage à Guy Béart sur l'antenne d'Europe 1. Jeune homme, celui-ci lui avait écrit des chansons. 

Guy Béart s'est éteint mercredi à l'âge de 85 ans. Le chanteur avait écrit pour de nombreux artistes et notamment pour Juliette Gréco. La chanteuse, qui se souvient de sa première rencontre avec le chanteur, venu chez elle lui proposer des textes, garde un souvenir ému d'un artiste de grande qualité. Évoquant notamment la chanson Il n'y a plus d'après, "c'est un bijou", se souvient Juliette Gréco au micro d'Europe 1.

"On a eu besoin de celui-là…" De Guy Béart, Juliette Gréco garde surtout l'image d'un artiste nécessaire. "C'est extrêmement dommage que ces gens-là nous quittent. Et on a eu besoin de celui-là…", assure la chanteuse. "Ça me met de très mauvaise humeur de voir disparaître Guy Béart", ajoute-t-elle. Grand "poète" avant-gardiste, Guy Béart "parlait à la fois de politique et d'amour. Il a traité à peu près tous les sujets de manière magistrale. A sa manière à lui. Il a son langage à lui. C'est un bienfaiteur de l'humanité, vraiment", raconte la chanteuse.

"Un être étrange avec un regard étrange". Juliette décrit encore "un être parfois introverti". C'est ainsi qu'elle l'a connu, "peu bavard et relativement étrange". "C'était un être étrange avec un regard étrange. Il avait cette manière de s'exprimer brièvement", décrit encore Juliette Gréco qui revoit Guy Béart s'animer lorsqu'il s'agissait de parler musique. "C'était un être étrange et très attachant", conclut la chanteuse.  


Europe 1 rediffuse mercredi 16 septembre de 21h à 22h l'émission de Frédéric Taddéi "Regarde les hommes changer" dans laquelle il était invité, le 24 octobre 2010.