Le réalisateur iranien Asghar Farhadi pourra-t-il assister aux Oscars ?

  • A
  • A
Le réalisateur iranien Asghar Farhadi pourra-t-il assister aux Oscars ?
Asghar Farhadi avait reçu la Palme du meilleur scénario pour "Le Client" à Cannes en 2016.@ ALBERTO PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

Le décret anti-immigration de Donald Trump empêche les citoyens iraniens de se rendre aux États-Unis.

Les Oscars pourraient bien être affectés par le décret anti-immigration signé par Donald Trump. La mesure du président américain empêche les citoyens de sept pays musulmans de se rendre aux États-Unis, dont l'Iran, d'où est originaire le réalisateur Asghar Farhadi, nommé pour l'Oscar du meilleur film étranger.

Décision dans quelques jours. Farhadi devait se rendre à la grande messe du 7ème art le 26 février prochain grâce à la nomination de son dernier film Le Client. Mais le décret de Donald Trump pourrait bien l'en empêcher. C'est en tout cas ce que croit savoir Trita Parsi, président du Conseil national irano-américain, qui a affirmé sur Twitter samedi que Farhadi ne pourrait se rendre à Los Angeles. Une affirmation que ne confirme pas le bureau du réalisateur, qui assure qu'il ne souffre d'"aucune restriction légale pour se rendre aux États-Unis", selon l'agence persane Isna. "Le réalisateur prendra sa décision d'ici quelques jours", aurait ajouté son bureau.

Polémique et manifestations. L'actrice principale du Client, Taraneh Alidousti, a quant à elle décidé de boycotter la cérémonie des Oscars pour protester contre la mesure "raciste" de Donald Trump. Le décret anti-immigration du président américain sème la confusion depuis sa publication vendredi. Des passagers en provenance des sept pays visés par l'interdiction ont été retenus dans les aéroports américains ou empêchés de décoller. Par ailleurs, des milliers de manifestants ont manifesté à l'aéroport JFK de New York et la mention #MuslimBan enflamme les réseaux sociaux.