"Le Livre de ma mère" d'Albert Cohen : "Un livre de deuil et d'amour"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Depuis le 20 décembre, Patrick Timsit adapte au Théâtre de l'Atelier, à Paris, le roman d'Albert Cohen, pour cinquante représentations exceptionnelles.

INTERVIEW

Lorsqu'un écrivain rend hommage à sa mère morte de la plus belle des manières, cela donne Le livre de ma mère. Un ouvrage de 1954, écrit par Albert Cohen. Patrick Timsit adapte pour la scène ce texte, au Théâtre de l'Atelier, depuis le 20 décembre.

"Un jour, on aura rendez-vous tous les deux". Cela fait plus de 30 ans que l'humoriste porte en lui ce livre, découvert "presque par hasard". "Je cherchais des textes que je pouvais présenter dans un atelier théâtre. J'ouvre le bouquin, je le lis, l'avale. Et je me suis dit 'un jour, on aura rendez-vous tous les deux'", se souvient Patrick Timsit dans Melting Pop. Et l'occasion a fini par se présenter. "Le Théâtre de l'Atelier a fonctionné immédiatement et après, c'est parti dans des théâtres nationaux", explique le comédien. Au total, cinquante représentations seront données dans le théâtre parisien.

Le livre de ma mère est un ouvrage court, d'un peu moins de 200 pages. "C'est un livre de deuil et d'amour", souligne Patrick Timsit. "C'est le rapport entre la vie, cette mère qu'on voit vivre, et lui (Albert Cohen, ndlr) face à la mort et toutes les questions qu'il va se poser". Sur scène, le comédien propose un rendez-vous unique, qui "concerne chaque personne qui a eu une maman".