Le coup de gueule d'Yvan Attal contre le Festival de Cannes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le réalisateur de "Ils sont partout" regrette que sa comédie sur l'antisémitisme n'ait pas été retenue pour Cannes, ainsi que l'absence de financement public.

EXCLUSIF

Yvan Attal, dont le film Ils sont partout sort le mois prochain avec au casting Charlotte Gainsbourg, Dany Boon, Benoit Poelvoorde et François Damiens, regrette le manque de soutien pour son film. Rencontré par Europe 1, le réalisateur de cette comédie sur l'antisémitisme qui se moque des clichés sur les juifs aurait aimé, étant donné le climat actuel en France, un soutien des autorités, et notamment une présence au Festival de Cannes, qui commence le 11 mai.

"J'aurais aimé avoir des institutions non-juives à mes côtés". "Je regrette effectivement que Cannes, qui se targue d'être le reflet et le miroir du monde d'aujourd’hui, n'ait pas envie de dire que dans ce pays un certain nombre de choses se passent et que l'on pourrait en parler", déplore le réalisateur. "J'aurais aimé aller à Cannes, peut-être dans une soirée spéciale. J'aurais aimé avoir des institutions françaises non juives à mes côtés", poursuit-t-il. "Depuis le début de ce film, je n'ai rien eu du tout. Pour répondre aux antisémites qui pensent que l'on finance un film sur l'antisémitisme avec l'argent public, nous n'avons rien trouvé pour faire ce film", explique-t-il.

"Le sujet était un problème". "Quand bien même le scénario était nullissime, on a déjà vu des films nullissimes se faire financer sans problème et avec un casting bien moindre", déplore-t-il. Pour Yvan Attal, "le sujet était un problème" et les institutions n'ont pas eu "le courage de participer à ce film". Jointe par Europe 1, la direction du Festival de Cannes n'a pas souhaité s'exprimer.