Le chanteur des Eagles of Death Metal pro-armes et anti-avortement

  • A
  • A
Le chanteur des Eagles of Death Metal pro-armes et anti-avortement
Le chanteur d'Eagle of Death Metal (devant) est pro armes à feu. @ Facebook
Partagez sur :

Un documentaire consacré au chanteur, Jesse Hughes, le dépeint comme un militant pro-armes à feu, pro-Trump et anti-avortement.

Pas très rock tout ça. Jesse Hughes, le chanteur du groupe Eagles of Death Metal, présent lors des attentats du 13 novembre au Bataclan, n'est pas si cool qu'il n'y paraît. Telerama dresse son portrait après avoir visionné un documentaire sur le chanteur, The Redemption of the devil.

Militant pro-armes à feu. Dans le documentaire qui devait être diffusé lors du Festival international du film documentaire d’Amsterdam le 20 novembre, et dont la programmation a été décalée, on y voit Jesse Hughes s'amuser avec un pistolet et le pointer en direction d'un de ses amis en rigolant. "Si les armes à feu étaient interdites aux Etats-Unis, ce serait un désastre", affirme le chanteur.

Ce militant pro-armes est aussi un chrétien très conservateur. Ordonné "prêtre de l'Universal Life Church", il est adepte du créationnisme et anti-avortement. 

Pro-Trump. Passionné par la politique, le chanteur est par ailleurs un fervent admirateur de Ronald Reagan, Georges Bush et soutient aussi Donald Trump, le candidat aux primaires présidentielles du parti républicain. Dans une interview dénichée par Telerama, il fait état sa philosophie de vie : "Je suis un conservateur. La seule manière pour les gens d’espérer vivre dans un monde en sécurité, c’est qu’ils aient vraiment la volonté d’en faire un endroit sécurisé par eux-mêmes, et qu’ils soient même prêts à mourir pour ce en quoi ils croient. Je veux juste mon fric et mes flingues et que personne, bordel, ne me dise ce que je dois faire, voilà ce qui dicte ma politique !"

Soutien massif. Le groupe Eagles of Death Metal se produisait sur la scène du Bataclan, vendredi 13 novembre, lorsque des terroristes ont attaqué la salle. Depuis, le groupe fait l'objet d'un soutien massif de la part du public et souhaite être le premier groupe à jouer à la réouverture du Bataclan.