Laurence Engel, première femme nommée à la tête de la BnF

  • A
  • A
Laurence Engel, première femme nommée à la tête de la BnF
La BnF a une nouvelle directrice.@ AFP
Partagez sur :

Pour la première fois, une femme a été nommée à la tête de la Bibliothèque nationale de France. Il s'agit de Laurence Engel, qui succède ainsi à Bruno Racine.

La médiatrice du livre, Laurence Engel, compagne de l'ancien conseiller présidentiel Aquilino Morelle, a été nommée à la tête de la Bibliothèque nationale de France, selon le communiqué du conseil des ministres.

Première femme. Laurence Engel, 49 ans, est la première femme nommée à la tête de la BnF, plus important établissement culturel de l'Hexagone. Nommée pour un mandat de 5 ans, elle succède à Bruno Racine. La nomination d'un nouveau président de la BnF était particulièrement attendue alors que Bruno Racine a officiellement quitté ses fonctions vendredi dernier. 

"Première femme nommée à ce poste, Laurence Engel aura pour mission première de proposer une politique des publics ambitieuse, à la fois attentive aux étudiants et chercheurs français et étrangers, mais aussi résolument tournée vers une population plus jeune et parfois éloignée de la culture", souligne le communiqué du ministère de la Culture annonçant son arrivée à la tête de la BnF. Il s'agit de l'une des premières nominations depuis l'arrivée d'Audrey Azoulay à la Culture, en février.

Énarque. Ancienne directrice de cabinet de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, Laurence Engel a également été responsable des Affaires culturelles de la Ville de Paris. Cette ancienne élève de l'ENS et de l'ENA, conseillère maître à la Cour des comptes (comme Bruno Racine), est la compagne d'Aquilino Morelle, ancien conseiller de François Hollande, qui a démissionné en 2014 après avoir été mis en cause sur une éventuelle prise illégale d'intérêts en lien avec des laboratoires pharmaceutiques. Début mars, l'enquête préliminaire le visant a été classée sans suite. Depuis 2014, Laurence Engel était médiatrice du livre, présidente du conseil d'administration de l'Institut national d'Histoire de l'Art et présidente de la commission financière de l'AFP.