La petite histoire (magique) du premier tome d'Harry Potter

  • A
  • A
La petite histoire (magique) du premier tome d'Harry Potter
Les trois premiers tomes de la saga Harry Potter.
Partagez sur :

Il y a vingt ans débarquait en librairie le premier tome de la saga Harry Potter, qui allait devenir l'un des plus grands phénomènes littéraires du monde.

Le 26 juin 1997, un petit sorcier brun de onze ans, cicatrice sur le front, arrive dans les librairies du Royaume-Uni. Harry Potter à l'école des sorciers (Harry Potter and the Philosopher's Stone dans la version originale) est tiré à 1.000 exemplaires pour sa première parution. Le fruit d'un long marathon littéraire pour son auteure, J.K. Rowling.

Cinq années d'écriture. Tout commence en 1990, lors d'un voyage en train entre Manchester et Londres. C'est lors de ce trajet que J.K. Rowling a l'idée du personnage d'Harry Potter. La saga va raconter les aventures de ce jeune sorcier et de ses amis, Ron Weasley et Hermione Granger, à l'école de sorcellerie de Poudlard. L'intrigue principale tourne autour du combat de Harry contre Lord Voldemort, un mage noir à la recherche de l'immortalité qui a assassiné les parents du garçon lorsqu'il était encore bébé.

La plus grande partie de l'écriture de ce roman a lieu à Edimbourg, en Ecosse, où J.K. Rowling vit d'allocations, devant parfois écrire dans des cafés à la hâte. "Lorsque Jessica (sa fille, ndlr) s'endormait dans sa poussette, je me précipitais dans le café le plus proche et j'écrivais comme une folle", a raconté l'écrivaine lors de différentes interviews.

Des dizaines de refus, puis un tirage limité. En 1995, elle envoie trois chapitres à un agent, qui refuse, puis à un autre, qui accepte de la représenter pour trouver un éditeur. Finalement en août 1996, après une année ponctuée de dizaine de refus, la maison d'édition Bloomsbury accepte de publier le roman. Un premier tirage de 1.000 exemplaires est effectué. La moitié est dédiée à des bibliothèques.

Mais rapidement, Harry Potter à l'école des sorciers devient un succès critique. Salué par le Guardian ou encore le Sunday Times, le roman accumule les distinctions littéraires pour la jeunesse. Harry Potter devient alors un phénomène de librairie. Deux ans plus tard, en 1999, 300.000 exemplaires ont été vendus au Royaume-Uni. Entre temps, l'ouvrage a déjà été traduit, notamment en France où il sortira en novembre 1998 sous le pavillon Gallimard.

Vingt ans après, ce premier tome a été suivi de six autres romans pour composer une saga vendue à plus de 450 millions d'exemplaires dans le monde, rapportant en tout 6,9 milliards d'euros. Huit films ont également vu le jour, générant eux près de 6,5 milliards d'euros. Harry Potter, le petit sorcier qui vaut de l'or et permet à son auteure d'être aujourd'hui à la tête d'une fortune de 743 millions d'euros.