B.B. King, "le roi du blues", est mort

  • A
  • A
B.B. King, "le roi du blues", est mort
B.B. King en 2001 au Nice Jazz Festival@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Hospitalisé depuis le 6 avril, le musicien et chanteur américain s'est éteint jeudi soir à Las Vegas à l'âge de 89 ans. 

C'est son avocat, Brent Bryson, qui a rapporté la triste annonce. La légende américain du blues, B.B. King est mort jeudi soir à Las Vegas à l'âge de 89 ans. Il avait été admis en hospitalisation en avril dernier suite à une déshydratation liée à son diabète. Surnommé "le roi du blues", B.B. King était considéré comme l'un des plus grands guitaristes de l'histoire.

L'hommage d'Obama. Barack Obama a salué vendredi la mémoire de l'artiste, jugeant que le blues "avait perdu son roi et l'Amérique une légende". Le président américain rappelle, dans un communiqué, que poussé par le légendaire musicien lors d'un concert à la Maison Blanche il y a trois ans, il avait lui-même pris le micro pour s'essayer à la chanson "Sweet Home Chicago".

Affaibli depuis l'année dernière. Cela faisait 20 ans que B.B King souffrait d'un diabète de type II. Il avait même déjà eu un incident lié à cette maladie en octobre 2014. Il avait été obligé d'interrompre un concert qu'il donnait à Chicago. Epuisé et déshydraté, il avait annulé le reste de sa tournée.

Né dans une plantation de coton. Né en 1925 de parents métayers dans une plantation de coton du Mississippi, Riley B. King, élevé essentiellement par sa grand-mère, apprend la musique à l'église tout en accumulant les petits boulots. Mais il réalise vite que chanter peut lui rapporter plus qu'un travail à l'usine. Influencé par le gospel et le blues mais aussi par le jazz et la country, celui qui se fera appelé B.B. King se produit alors au sein d'un quatuor dans les rues d'Indianola, ville située au cœur du delta du Mississippi. 

Guit1280

En concert à Londres en août 1981 (Crédits : PRESS ASSOCIATION / AFP)

À 21 ans, on lui offre sa première guitare. En 1943, à l'âge de 18 ans, il participe à sa première émission de radio. Trois ans plus tard, il déménage pour Memphis où un de ses cousins lui offre sa première guitare. Dans la capitale du Tennessee, il prend alors son envol : interventions à la radio comme musicien mais aussi comme animateur, participation à des shows. En 1949, il réalise son premier enregistrement, début d'une très longue discographie. 

Le "roi du blues" a été classé par le magazine Rolling Stone troisième meilleur guitariste de tous les temps et a placé ses albums à soixante-dix reprises dans les meilleures ventes de disques de rythm and blues. 

Ecoutez B.B. King interpréter "The Thrill is gone" en 1993 au festival de jazz de Montreux :