La Fête du Cinéma débute dimanche : quels tarifs, quelles dates, quels films à voir ?

  • A
  • A
La Fête du Cinéma débute dimanche : quels tarifs, quelles dates, quels films à voir ?
Pour cette 33ème édition de la Fête du Cinéma, le tarif unique de 4 euros par séance s'appliquera à tous les spectateurs, quel que soit leur âge.@ AFP
Partagez sur :

À partir de dimanche et pendant quatre jours, tous les cinémas de France proposeront des séances au tarif unique de quatre euros.

C'est devenu une tradition. Comme tous les derniers dimanche de juin, la Fête du Cinéma est de retour. Jusqu'à mercredi, les amoureux du septième art pourront visionner des films au tarif unique de 4 euros. Et pour cette 33ème édition, ils auront le choix : comédies, thrillers, documentaires… De nombreux films seront à l'affiche durant ces quatre jours.

Séances à 4 euros. Destiné initialement aux moins de 14 ans, le tarif unique de 4 euros par séance s'appliquera à tous les spectateurs, quel que soit leur âge. Pour assister aux séances en 3D ou en IMAX, il faudra cependant dépenser quelques euros de plus.

Des films pour tous les goûts. À cette occasion, il y en aura pour tous les goûts : de la grosse production américaine Baywatch : Alerte à Malibu au long-métrage horreur-comédie Le Manoir, porté par des Youtubeurs à succès, en passant par le blockbuster Transformers 5 : The Last Knight

Les conseils de notre spécialiste. Notre consultant cinéma Bruno Cras vous conseille également une comédie, "à la fois piquante et chaleureuse, drôle avec un soupçon de gravité ou du moins d'émotion" : Marie-Francine, de Valérie Lemercier. En phase avec notre époque particulièrement tourmentée, le journaliste d'Europe 1 vous incite aussi à aller voir le passionnant documentaire de Barbet Schroeder, Le vénérable W, "qui montre à quel point nous n'en avons pas fini avec la haine et l'intolérance". Enfin, dans Ce qui nous lie, Cédric Klapisch nous emmène en Bourgogne pour parler de vin, de terroir, d'héritage, de transmission, de famille et de couple à travers "une fresque chaleureuse, drôle et émouvante, haute en couleurs et en goût, évidemment".

À l'approche des vacances, si vous voulez faire plaisir aux plus jeunes de vos enfants, continue Bruno Cras, "accompagnez les voir Le grand méchant renard et autres contes", trois films d'animation regroupés en 1h20, réalisés par Benjamin Renner et Patrick Imbert, "un petit bijou dans le genre". Et même les plus grands ne s'ennuieront pas une seconde. Enfin, comme la Fête du Cinéma incluant mercredi prochain, vous aurez droit à la sortie du film d'Agnès Varda et de JR, Visages villages, une promenade buissonnière et lumineuse à travers la France, qui a obtenu au dernier Festival de Cannes le prix du meilleur documentaire. Pour cette édition, parrainée notamment par Bertrand Blier, Didier Bourdon, Marina Foïs et Luc Besson, il sera en outre possible de voir cinq minutes du prochain film de ce dernier, Valérian et la Cité des mille planètes, dont la sortie est prévue le 26 juillet.

Mais aussi des balades. Pas envie de vous enfermer dans une salle de cinéma alors que le soleil irradie la France ? Film France propose des "Balades Film France", pour la plupart gratuites, afin de découvrir des lieux de tournage près de chez vous. À Nantes, une balade spéciale Jacques Demy sera au menu. À Marseille, rendez-vous sur les lieux de tournage de Love Actually, La Gloire de mon père ou encore Un balcon sur la mer, quand, à Montpellier, vous pourrez voir la ville à travers les yeux de François Truffaut.

Vente aux enchères. Au profit de l'association "Rêve de Cinéma", qui organise des projections dans les hôpitaux, une vente aux enchères sera par ailleurs organisée jeudi, à l'hôtel Drouot, à Paris. Parmi les lots proposés, l'une des tenues portées par Natalie Portman dans Jackie, la planche de surf de Brice de Nice, les escarpins de Sophie Marceau dans le téléfilm Une histoire d'âme ou encore une paire de lunettes de Jean-Luc Godard. La Fête du Cinéma sera aussi l'occasion d'ouvrir au grand public les portes de plusieurs écoles de cinéma dont la Fémis, à Paris, et celles du studio de doublage VOA à Montreuil. Dès dimanche, l'Opéra Bastille proposera pour sa part une journée dédiée à la création numérique, avec des débats, des projections et des ateliers.

Depuis sa création en 1985, la Fête du Cinéma revendique plus de 90 millions d'entrées. L'an passé, près de 2,6 millions de spectateurs avaient profité de l'opération pour aller voir des films tels que Camping 3 et Le Monde de Dory, malgré la concurrence de l'Euro de football organisé en France. Le record absolu reste malgré tout l'année 2009. À l'époque, 4,6 millions de spectateurs s'étaient déplacés dans les salles obscures.