La culture "permet de réfléchir à sa condition"

  • A
  • A
La culture "permet de réfléchir à sa condition"
Pierre Jourde est un écrivain et critique français.@ DR
Partagez sur :

Sur Europe 1, Pierre Jourde a expliqué sa crainte de voir la culture servir uniquement d'outil de distinction sociale.

INTERVIEW

Pierre Jourde est inquiet pour la culture. Déjà auteur de C'est la culture qu'on assassine (2011), l'écrivain revient à la charge avec son nouveau livre, La culture bouge encore.

Culture de la distinction. "Le destin redoutable de l'objet culturel serait de servir la représentation sociale", a-t-il expliqué dans Europe 1 social club, mercredi. En clair, un tableau ne serait plus acheté, ou un album écouté, pour sa valeur artistique, mais pour marquer son appartenance à une catégorie de la société. Une conception de la culture et de ses objets qui existe déjà et que l'auteur regrette. "C'est cela que l'on vise quand on prétend que la culture est quelque chose de l'ordre de la distinction", déplore-t-il.

"Réfléchir à sa condition". Pierre Jourde préfère envisager la culture comme un outil pour la réflexion. "C'est ce qui nous humanise, c'est le propre de l'homme que de développer une culture, c'est ce qui nous permet de réfléchir à notre condition", a-t-il indiqué au micro d'Europe 1.

Développer des connaissances et des savoirs sur des artistes ou des courants de pensée est un moyen "de ne pas être simplement des gens dressés à agir et produire", selon l'écrivain. L'objectif final ? Être en mesure de "prendre du recul par rapport à sa place dans la société et dans le monde."

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission "Europe 1 social club" ici