La chanteuse France Gall est morte dimanche matin à Paris

  • A
  • A
La chanteuse France Gall est morte dimanche matin à Paris
France Gall est morte dimanche d'un cancer à l'âge de 70 ans.@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

La chanteuse, qui avait été hospitalisée courant décembre, est décédée dimanche des suites d'un cancer, à l'âge de 70 ans.

France Gall, qui avait été hospitalisée courant décembre, est décédée dimanche peu après 10 heures des suites d'un cancer, a annoncé sa chargée de communication Geneviève Salama. Elle avait 70 ans. "Il y a des mots qu'on ne voudrait jamais prononcer. France Gall a rejoint le Paradis blanc le 7 Janvier, après avoir défié depuis deux ans, avec discrétion et dignité, la récidive de son cancer", indique-t-elle dans un communiqué.

Une vie parsemée d'épreuves. L'interprète de Babacar était hospitalisée depuis mi-décembre à l'Hôpital américain de Neuilly, à côté de Paris, officiellement pour une infection sévère. La chanteuse avait eu un cancer du sein un an après le décès soudain de son époux Michel Berger en 1992, à 44 ans, d'un infarctus. France Gall s'était retirée de la scène après le décès de sa fille Pauline de mucoviscidose en 1997, mais était sortie du silence en 2015 pour la comédie musicale Résiste, qui remettait au goût du jour les tubes du couple qu'elle formait avec Michel Berger.

Découverte dans les années 1960, celle qui avait éclos avec Serge Gainsbourg et dont le véritable prénom était Isabelle, a traversé plusieurs époques de la chanson française. Grâce à "l'homme à la tête de chou", elle remporte l'Eurovision avec Poupée de cire, poupée de son en 1965 pour le Luxembourg. Mais leur collaboration se délite quand sort Sucettes à l'anis (en 1966), dont elle ne saisit les allusions salaces qu'avec les moqueries et le scandale. "Je ne l'aurais jamais faite, cette chanson, si on m'avait expliqué le sens", dira-t-elle.

Une nouvelle dimension avec Michel Berger. Après des histoires d'amour avec Claude François et Julien Clerc, c'est avec Michel Berger qu'elle ouvre un nouveau et grand chapitre de sa vie, aussi bien musical que sentimental. "Le bonheur dans ce métier, je l'ai trouvé avec Michel", expliquera France Gall, qui lui doit de nouveaux (et nombreux) tubes : Tout pour la musique, Résiste, Il jouait du piano debout, Débranche, Diego libre dans sa tête, Cézanne peint Évidemment... Ensemble, ils ont eu un second enfant, Raphaël, né en 1981.