Keren Ann : "On ne sait pas si on va recroiser les gens qu'on a tant aimés"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Après cinq ans sans avoir sorti d'album, la chanteuse revient avec You're Gonna Get Love, où elle évoque avec émotion son père disparu. Elle était samedi sur Europe 1.

INTERVIEW

La pause durait depuis 2011, notamment pour s'occuper de son enfant. Une longue attente pour ses fans, mais aussi pour Keren Ann qui avait "l'habitude de sortir un album tous les deux, trois ans". La chanteuse est de retour avec You're Gonna Get Love. Elle était l'invitée de David Abiker, samedi, dans C'est arrivé cette semaine.

"Lettre ouverte". Au sein de ce nouvel opus, une des chansons, Where did you go, est une lettre ouverte à son père, décédé avant la naissance de sa fille. "J'avais envie de lui demander où il était et comment il était possible que lui et ma fille, les personnes les plus proches de ma vie, n'allaient jamais se croiser." Si la chanteuse cherche une réponse, elle explique que la "poésie" lui permet "d'accepter cette idée" de la mort.

"Réconfort".Un clip assez abstrait illustre la chanson. Un homme boit dans un bar, Keren Ann s'approche, croit reconnaître ce père adoré et danse autour de lui. L'idée de cette vidéo, "c'est qu'on ne sait pas si on va recroiser les gens qu'on a tant aimés et qui sont partis", souffle la chanteuse. Elle pense d'ailleurs plutôt que ce ne sera pas la cas mais "on les sent tellement fort, ils sont tellement là que croire que l'on boit un café avec la personne qui nous manque est un réconfort..."