Journées du Patrimoine : les caves de l'Elysée ouvertes au public pour la première fois

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour la première fois, les caves de l'Elysée seront ouvertes au public à l'occasion des Journées du Patrimoine. Seulement 350 chanceux ont été sélectionnés pour cette visite, dont Europe 1 vous dévoile les coulisses.

C'est l'un des endroits les plus secrets de la République et seulement une poignée de chanceux pourront le visiter. Pour la première fois, les caves de l'Elysée sont ouvertes au public à l'occasion des Journées du Patrimoine, ce week-end. Europe 1 vous propose une petite visite guidée en avant-première.

14.000 bouteilles entreposées. Deux étages en dessous de la cour d'honneur du palais de l'Elysée, un long couloir nous conduit à une porte toute simple. "C'est une première, on ouvre la cave", s'exclame Virginie Routis, la sommelière de la présidence depuis 11 ans. "Quand je pousse la porte ici, déjà je trouve une sensation de paix, de calme", confie-t-elle.

Deux salles voûtées, trois mètres de hauteur sous plafond et seulement 13 degrés, la température idéale pour conserver les grands crus classés. Ici les Meursault côtoient les Saint-Emilion. Des cuvées de Champagne jusqu'au Cognac, tous les vignobles sont représentés. Des vins qui font le prestige de la France. Environ 14.000 bouteilles se reposent dans l'attente d'un prochain dîner d'Etat.


>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

"Le vin est choisi par rapport au menu. Je fais une sélection. Il faut aller vers des grands Bourgogne et des grands Bordeaux. Par la suite, Madame et Monsieur Macron valident également le choix. Il faut vraiment représenter la gastronomie française donc il faut aller sur des vins qui parlent à la délégation étrangère", explique Virginie Routis.

Le plus ancien, un Sauternes de 1906. Dans la cave présidentielle, un Château Mouton Rotschild de 2000 gravé à l'or fin ou encore un Château Margaux de 2004 seront présentés au public. La plus ancienne bouteille est un Sauternes de 1906. Elle restera rangée dans un casier, trop ancienne et trop précieuse pour être exposée aux quelques 350 chanceux sélectionnés pour visiter les caves de l'Elysée par groupes de 20 durant tout le week-end. Pour en faire partie, il fallait s'inscrire sur un site internet mais il n'y a déjà plus de places. L'Elysée envisage déjà de renouveler l'expérience l'année prochaine.