Jérôme Anthony : "Les Carpentier étaient des gosses, comme les invités"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'animateur vient de sortir un livre sur le couple Maritie et Gilbert Carpentier. Un retour vers les grandes années de la variété, aux côtés des plus grands, Cloclo, Bécaud, Coluche, Gainsbourg, entre autres stars.

INTERVIEW

Numéro 1 de Maritie et Gilbert Carpentier ? Une émission culte diffusée sur TF1 (à l'époque Télévision française 1) de 1974 à 1982. L'animateur Jérôme Anthony s'est replongé avec Philippe Thuillier dans la carrière du couple pour sortir le livre Maritie et Gilbert Carpentier, l'âge d'or des variétés, mine de témoignages et de photos. Ils étaient les invités du Europe 1 Music Club pour raviver les souvenirs.

Une piscine pour Sardou. Les années 1970 "sont les années paillettes, la parenthèse enchantée des chanteurs, de la télévision et de la variété", décrit l'animateur. A l'époque, l'invité central animait l'émission "entouré de sa famille de cœur à la manière des shows à l'américaine." Tout est alors possible entre amis : déguisements, amusements. "Le marketing n'était pas appliqué de la même manière" et le couple Carpentier "aimait les artistes", raconte Jérôme Anthony. Ils se pliaient d'ailleurs volontiers à leurs exigences. Ainsi, quand Michel Sardou leur demande une piscine, c'est accordé. Quand on leur demande de faire en sorte que des décors s'écroulent, ils disent oui aussi. "C'était des gosses, comme les invités."

Carlos s'est aussi bien déguisé en glaçon qu'en fourmi. Dans les bons clients du show, il y avait Gilbert Bécaud qui ouvrait toutes les saisons. "Claude François était le meneur. Il insufflait les idées quand il était en plateau." Dans les illustres figuraient aussi Joe Dassin et son copain Carlos qui ne lésinait pas sur les déguisements ( on l'a vu en grenouille, en glaçon, en fourmi ou en cigale). Sur le plateau aussi, "les artistes s'échangeaient leurs chansons". Bref, un grand show hebdomadaire du samedi soir.

Gainsbourg à l'écriture. Après les paillettes des 70's ont débarqué les grands auteurs des 80's, comme Michel Berger. Une fois, le chanteur a créé plusieurs chansons inédites, "une petite comédie musicale", pour une heure d'émission télé. "Chaque semaine, Jean-Jacques Debout et Serge Gainsbourg composaient", raconte encore Jérôme Anthony. Coluche aura également son grand moment en chantant Si maman si avec Michel Berger qui jouait "presque le coach". De grands moments de télé.