Jacqueline Pagnol, première "Manon des Sources", est morte

  • A
  • A
Jacqueline Pagnol, première "Manon des Sources", est morte
Jacqueline Pagnol, deuxième en partant de la gauche, en 1975@ AFP
Partagez sur :

"Celle que son mari aimait à présenter comme 'son brin de poésie et de tendresse' s'est éteinte à 95 ans auprès des siens", a indiqué le petit-fils du couple. 

Première "Manon des Sources" en 1952, l'actrice Jacqueline Pagnol, épouse et muse du cinéaste et écrivain, est décédée lundi à l'âge de 95 ans à Paris, a annoncé son petit-fils Nicolas Pagnol dans un communiqué.

"La Belle meunière". "Celle que son mari aimait à présenter comme 'son brin de poésie et de tendresse', s'est éteinte à 95 ans auprès des siens. Pour elle, Marcel Pagnol écrivit et réalisa 'Manon des Sources'", a souligné Nicolas Pagnol. L'actrice, née Jacqueline Andrée Bouvier en 1920, interpréta aussi le rôle de Naïs dans le film éponyme réalisé en 1945 par l'académicien. Le couple s'est marié la même année. L'actrice tourna aussi sous la direction de son époux dans "La Belle meunière" et "Topaze".

"Redonner le goût de la création à son mari". Dans les années cinquante, Jacqueline Pagnol, qui a tourné une douzaine de films, a été dirigée également par Henri Verneuil dans "Carnaval" et Jean Boyer dans "La Terreur des dames". Au théâtre, elle joua "Hamlet" dans une mise en scène de Jean-Louis Barrault. "Jacqueline Pagnol sut redonner le goût de la création à son mari après les douloureuses épreuves de l'Occupation et sans sa bienveillance et sa joie de vivre, les lignes claires et limpides des deux chefs-d'oeuvre que sont "La Gloire de mon père" et "Le Château de ma mère" n'auraient sans doute jamais coulé de la plume de Pagnol sur les pages de ces vieux cahiers d'écolier qu'il aimait tant", a ajouté le petit-fils de Jacqueline et Marcel Pagnol.

Depuis le décès du cinéaste et écrivain en 1974, Jacqueline Pagnol s'était employée à faire rayonner son oeuvre en créant notamment le Prix littéraire Marcel Pagnol. Une cérémonie se déroulera vendredi à 10h30 à l'église Saint Honoré d'Eylau, à Paris. Jacqueline Pagnol sera inhumée dans le caveau familial de La Treille, un quartier de Marseille où reposent Marcel Pagnol et leur fille Estelle décédée en 1954.