"Game of Thrones" : Perpignan se plie en quatre pour accueillir le tournage de la série

  • A
  • A
Partagez sur :

La ville catalane veut décrocher le tournage de "Game of Thrones", pour lequel elle espère de très fortes retombées touristiques.

L'ENQUÊTE DU 8H

Les Lannister, les Stark et les autres bientôt en France ? Alors que six saisons de Game of Thrones ont déjà été diffusées, Perpignan veut obtenir le tournage de la série américaine, dont l'épilogue sera diffusé en 2019, au terme de la huitième saison. Si la ville des Pyrénées-Orientales s'est positionnée pour décrocher ce contrat, c'est en raison des enjeux économiques et touristiques, énormes, d'une oeuvre regardée par 34 millions de personnes en moyenne par épisode, rien qu'aux Etats-Unis.

Clientèle étrangère. Depuis le jour où les producteurs de la série ont tourné des passages de la sixième saison, à Géronne (Espagne), pas très loin de la ville catalane, Laurent Gauze a constaté les premières retombées de ce tournage : "Des hôtels pleins, l'image de la ville qui se modernise, des visites avec une clientèle étrangère qui a plus de pouvoir d'achat… Pour nous, ville de province, cette manne est peut-être plus difficile à conquérir", reconnaît le président de l'agence de développement économique, Pyrénées Méditerranée Invest.

"J'imagine bien des Américains déguster une cargolade". Pour attirer l’œil des producteurs américains, Laurent Gauze a tenté le tout pour le tout. Il a monté un dossier et pris des photos des paysages de la région, comme le château de Collioure, l'étang du Vivier ou la côte Vermeille. Les défenseurs de l'économie locale ne doutent pas des bienfaits d'une telle exposition : "J'imagine bien des Américains déguster une cargolade (une grillage d'escargot) arrosée de vin du département. Il y a tout un patrimoine culturel et gastronomique qui ne demande qu'à s'exprimer et exploser au niveau international", affirme Hervé Montoyo, le représentant des métiers de bouche dans la région.

Vingt millions d'euros en plus pour l'Irlande du Nord. Partout où l'équipe de tournage est passée, le jackpot a en effet suivi. En Islande ou à Malte, par exemple, des visites spéciales Game of Thrones sont organisées et la demande explose. "Le tourisme sur le thème du cinéma et des séries a généré 55.000 visiteurs supplémentaires par an pour l'Irlande du Nord, soit un revenu additionnel de 20 millions d'euros à peu près. Et on sait que Game of Thrones y contribue fortement", Séverine Lecart, de l'office du tourisme d'Irlande du Nord.

Trop de monde ? Tout n'est pourtant pas si rose. À Dubrovnik, en Croatie, les hôteliers ont enregistré une hausse d'1,5 million nuitées en 4 ans, grâce à la série, tournée entre les murs de la vieille ville. Revers de la médaille, la "perle de l'Adriatique" est aujourd'hui saturée. Le maire a ainsi décidé de réduire le nombre de de visites dans le centre historique de la cité croate.