Florent Pagny défend Calogero : "Il n'y a pas de plagiat !"

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, l'interprète de "Savoir Aimer" a défendu le chanteur Calogero, condamné pour plagiat en novembre dernier.

INTERVIEW

Mercredi dans De quoi j'ai l'air ?, Florent Pagny est venu à la rescousse de Calogero. Le chanteur de Savoir Aimer a dénoncé la condamnation de son "pote" pour plagiat, confirmée en appel en novembre dernier.

"Il n'y a pas de plagiat !". "La musique c'est sept notes, et on utilise toujours la même chose", estime Florent Pagny. "J'ai entendu que mon pote Calogero s'est fait avoir sur un coup de plagiat. C'est des conneries ! Il n'y a pas de plagiat !", s'est indigné l'interprète de Ma liberté de penser.

"Condamner quelqu'un pour des conneries...". De manière générale, Florent Pagny affirme que l'histoire de la musique est remplie de similitudes et d'influences. "Ce n'est pas parce que tu as enchaîné trois accords que tu as pompé la musique de quelqu’un d'autre", avant d'ajouter : "Il peut y avoir des similitudes, mais de là à aller au jugement et condamner quelqu'un pour des conneries..."

Deux ans de batailles judiciaires. En novembre dernier, un ingénieur du son originaire du sud-ouest a gagné, après deux ans de combat judiciaire, son procès contre le chanteur Calogero. Il reprochait à l'artiste des fortes similitudes entre le refrain de son morceau et celui du tube Si seulement je pouvais lui manquer.

La chanson de l’ingénieur du son :

La chanson de Calogero :


Calogero - Si Seulement Je Pouvaispar marco95500