Festival de Cannes : découvrez la sélection officielle de la 71ème édition

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Spike Lee ou encore Jean-Luc Godard font partie de la compétition officielle du Festival de Cannes qui s'ouvre le 8 mai prochain.

Le Festival de Cannes ne commencera que le 8 mai prochain mais dès jeudi, la sélection officielle des films a été dévoilée par les organisateurs. Les réalisateurs franco-suisse Jean-Luc Godard, avec Le livre d'image, italien Matteo Garrone avec Dogman ou américain Spike Lee avec BlacKKKlansman seront cette année en compétition au Festival de Cannes, ont-ils annoncé. 

Deux vétérans. À ce stade, 18 films sont retenus pour briguer la Palme d'Or cette année (8-19 mai). Quelques ajouts sont encore possibles. Du côté des réalisateurs confirmés, le cinéaste de légende de la Nouvelle Vague Jean-Luc Godard, 87 ans, reviendra pour la septième fois en compétition avec Le livre d'image, "film dans la veine des essais de Jean-Luc Godard" selon Thierry Frémaux, quatre ans après avoir obtenu le prix du jury pour "Adieu au langage". Le plus grand rendez-vous mondial du 7e Art comptera par ailleurs cette année trois réalisateurs français en compétition, dont deux ont déjà concouru. 

Autre vétéran au côté de Jean-Luc Godard, l'Américain Spike Lee, 61 ans, sera là avec BlacKKKlansman, histoire vraie d'un policier afro-américain infiltré parmi des membres du Ku Klux Klan en 1978, avec Adam Driver et John David Washington. Un retour pour Spike Lee, 27 ans après sa dernière participation au Festival pour Jungle Fever (1991). Les Français Stéphane Brizé avec En guerre, Christophe Honoré avec Plaire, aimer et courir vite et Eva Husson avec Les Filles du soleil, l'Américain David Robert Mitchell avec Under the silver lake, le Chinois Jia Zhangke avec Ash is Purest White, le Japonais Hirokazu Kore-Eda avec Shoplifters ou l'Iranien Jafar Panahi avec Three faces seront également en lice pour la Palme d'or du 8 au 19 mai.

La place des femmes. Trois femmes, la Française Eva Husson, la Libanaise Nadine Labaki et l'Italienne Alice Rohrwacher seront également en lice pour la Palme d'or, dans une 71e édition où la place des femmes sera attentivement scrutée, six mois après le séisme Weinstein. Le jury sera présidé par l'actrice australienne Cate Blanchett, figure de proue de la lutte contre le harcèlement sexuel. "Il y a une différence entre les femmes cinéastes et la question #MeToo", a souligné jeudi le délégué général du Festival Thierry Frémaux, chargé de la sélection. "Il n'y aura jamais de sélection en discrimination positive pour des femmes".

Un festival politique. Egalement en compétition, deux cinéastes qui vivent au quotidien une situation compliquée dans leur pays. Jafar Panahi, interdit de travailler en Iran, et le metteur en scène russe Kirill Serebrennikov, assigné à résidence, sont invités. Le festival de Cannes compte d'ailleurs demander aux autorités de leur pays respectif de permettre à chacun de venir présenter son oeuvre.


Les films de la compétition :

  • Todos Los Saben (Everybody knows) de Asghar Farhadi

  • En guerre (At war) de Stéphane Brizé

  • Dogman de Matteo Garrone

  • Le livre d'image de Jean-Luc Godard

  • Netemo Sametemo de Ryusuke Hamagushi

  • Plaire, aimer et courir vite (Sorry Angel) de Christophe Honoré

  • Les filles du soleil (Girls of the sun) de Eva Husson

  • Ash is purest white de Jia Zhang-Ke

  • Shoplifters de Kore-EdaHirokazu

  • Capharnaüm de de Nadine Labaki

  • Buh-Ning (Burning) de Lee Chang-Dong

  • BlacKKKlansman de Spike Lee

  • Under the silver lake de David Robert Michell

  • Three Faces de Jafar Panahi

  • Zimna Wojna (Cold war) de Pavel Pawlikowski

  • Lazzaro Felice d'Alice Rohrwarcher

  • Yomedinne de A.B. Shawky

  • Leto (L'été) de Kirill Serebrennikov