Face aux critiques de l'extrême droite, Verdun maintient un concert de Black M

  • A
  • A
Face aux critiques de l'extrême droite, Verdun maintient un concert de Black M
Dans un communiqué, Marion Maréchal-le-Pen et Stéphane Ravier avaient demandé à l'Elysée d'annuler le concert.@ ETIENNE LAURENT / AFP
Partagez sur :

En dépit des critiques de l'extrême droite, le chanteur Black M a été confirmé en tant que tête d'affiche du concert de commémoration du centenaire de Verdun, le 29 mai prochain.

Le maire socialiste de Verdun a défendu mercredi le choix d'inviter le chanteur Black M à se produire après les commémorations officielles du centenaire de la bataille le 29 mai, en dépit d'une volée de critiques en provenance essentiellement de l'extrême droite.

"Un enfant de la République". Le chanteur "est tout simplement un enfant de la République", a dit Samuel Hazard, en soulignant qu'il était "plébiscité actuellement par les jeunes comme aucun autre artiste français" et qu'il s'est vu décerner le Kid's Choice Awards de l'artiste musical français de l'année 2016.

D'où vient la polémique ?Dans une chanson de 2010 du groupe Sexion d'Assaut, Black M chante un couplet à propos de la France, dans lequel, s'adressant à ses parents, il dit : "J´me sens coupable/Quand j´vois tout ce que vous a fait ce pays kouffar". "Kouffar" est un terme péjoratif, qui signifie "mécréants", aujourd'hui utilisé par les groupes djihadistes pour désigner les occidentaux. Des propos "extrêmement injurieux à l'égard des Français", a commenté mercredi la présidente du Front national, Marine le Pen, en session au Parlement européen à Strasbourg. Dans un communiqué, la député FN du Vaucluse Marion Maréchal-le-Pen et le sénateur frontiste des Bouches-du-Rhône Stéphane Ravier ont demandé à l'Elysée d'annuler le concert, bien que l'organisateur en soit en réalité la communauté de communes de Verdun.

"Ce n'est ni l'Etat, ni le gouvernement, ni le président de la République qui ont choisi tel ou tel chanteur", a expliqué le secrétaire d'Etat aux anciens combattants, Jean-Marc Todeschini. "C'est une polémique lancée par l'extrême droite", a-t-il ajouté, soulignant que "dans la grande guerre des gens de tous les continents, toutes les couleurs de peau et toutes le religions sont venues combattre pour notre liberté". L'album de Black M, Les Yeux plus gros que le monde, s'est vendu à plus de 500.000 exemplaires, selon le site de sa maison de production, Wati-B. Le chanteur, qui prépare un deuxième album, commence en mai une nouvelle tournée à travers la France.