Embolie pulmonaire de Michel Polnareff : "difficile de se prononcer actuellement"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le Dr Philippe Siou, qui a pris en charge le chanteur à l'hôpital américain de Neuilly, estime que les prochaines heures seront déterminantes. 

"On a commencé le traitement il y a 24 heures, et il en faut au moins 48 pour nous orienter et voir comment les choses évoluent". Le Dr Philippe Siou, qui a pris en charge Michel Polnareff à l'hôpital américain de Neuilly, a détaillé l'ampleur de la gravité du mal dont souffre le chanteur, qui a été contraint d'annuler ses deux derniers concerts prévus vendredi et samedi dernier salle Pleyel à Paris et à Nantes

"On est moins entre la vie et la mort à partir du moment où l'on a trouvé la cause du mal et à partir du moment où on la combat. Mais on reste dans une période intermédiaire", a expliqué le médecin à propos du chanteur, hospitalisé depuis samedi.

"Période de turbulences". "La découverte de cette embolie pulmonaire est extrêmement récente, elle traînait déjà depuis une semaine. On a commencé le traitement il y a 24 heures, et il en faut au moins 48 pour nous orienter et voir comment les choses évoluent", ajoute le Dr Siou avant de conclure : "Le cas de M. Polnareff n'est pas du tout anodin et donc il est difficile de se prononcer actuellement. On vient de le découvrir, on le gère, on le traite mais on est un peu dans la période de turbulences, dans une zone difficile".

Billets remboursés. Le concert de Nantes est annulé définitivement, aucun report de date n'est prévu, et les spectateurs seront remboursés de leur billet, a précisé samedi le producteur du chanteur, Gilbert Coulier, à Europe 1.