"Divines", grand gagnant des César 2017

  • A
  • A
"Divines", grand gagnant des César 2017
@ AFP / Montage Europe 1
Partagez sur :

Le premier film de Houda Benyamina a raflé trois prix vendredi soir.

Triomphe pour le film Divines aux César 2017. Nommé sept fois, le film est reparti avec trois récompenses.

Distinctions et émotion. Divines, déjà récompensé de la Caméra d'or lors du dernier festival de Cannes, a été distingué à trois reprises vendredi soir. C'est d'abord l'actrice principale du film, Oulaya Amamra, qui a été sacrée meilleur espoir féminin. "Ce rôle était juste magnifique, merci, merci d'être ma sœur, merci d'être cette réalisatrice", a-t-elle lancé à la cinéaste Houda Benyamina, les larmes aux yeux. Le film a ensuite été désigné meilleur premier film. Enfin, Déborah Lukumuena a reçu le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Trois César comme un symbole. Avec cette triple consécration, c'est la jeunesse et la nouveauté que les César ont souhaité récompenser. Le film bourré d'énergie, véritable tragédie d'aujourd'hui, est porté par la joie de vivre de ces jeunes actrices Oulaya Amamra (20 ans), Déborah Lukumuena (22 ans) ou encore Jisca Kalvanda (21 ans). En saluant, lors de la 42e cérémonie des César, le travail du film, c'est un signal fort qu'a envoyé l'Académie.

321.931 spectateurs lors de la sortie. Lors du Festival de Cannes 2016, Divines avait littéralement scotché le public. Le long-métrage raconte le destin de Dounia, qui vit à la dure avec sa mère volage dans un camp de roms, fait les 400 coups avec sa meilleure amie Maimouna, une grande fille noire au coeur d'or. La première a la sauvagerie d'un chat écorché, la seconde cache sous ses kilos des trésors de tendresse. Pendant 1h45, le public suit leurs aventures, teintées de rires et de larmes. Au box-office, Divines avait séduit 321.931 téléspectateurs. Il pourrait bien s’offrir une nouvelle exploitation pour l'occasion.