De Claudine Auger à Léa Seydoux, elles ont séduit James Bond

  • A
  • A
De Claudine Auger à Léa Seydoux, elles ont séduit James Bond
@ 2015 Sony Pictures Releasing GmbH
Partagez sur :

EN IMAGES - Criminelles, victimes ou espionnes, James Bond tombe dans leurs filets. Europe 1 remonte le fil de ces héroïnes neuf fois incarnées par des actrices françaises.

Les James Bond girls sont des symboles de féminité et de séduction par excellence. Ces jeunes héroïnes qui font chavirer le cœur de 007 ont en commun un physique de rêve. Criminelles séduisantes, victimes fragiles ou encore espionnes comme lui, elles font avancer l'intrigue en ouvrant des portes au héros qui un peu comme Bel Ami, le héros de Maupassant, se sert des femmes pour parvenir à ses fins. Mais James Bond, moins manipulateur, fait plutôt d'elles ses alliées. Sur 24 James Bond, neuf Françaises se sont glissées dans le rôle prestigieux. La dernière en date : Léa Seydoux, la James Bond girl en titre de Spectre.

Claudine Auger, première Française dans le rôle. 007 est visiblement assez sensible au charme des Françaises. L'une des toutes premières James Bond girl n'est autre que l'actrice Claudine Auger. Grande bouche, petit nez, longues jambes, cette ex miss France endosse le rôle de la jolie fille au côté de Sean Connery dans Opération tonnerre, le quatrième 007 de l'histoire du cinéma, sur les écrans en 1965. Elle remplace une Américaine au dernier moment : le sex symbol Raquel Welch.

Denise Perrier, diamant Sean Connery en 1971. C'est de nouveau une actrice française qui est choisie en 1971. Denise Perrier, désignée Miss Monde en 1953, apparaît au côté de Sean Connery dans Les diamants sont éternels. Lors d'une scène restée célèbre, le héros lui arrache son bikini d'une main adroite pour s'en servir de corde pour l'étrangler et la faire parler.

Corinne Cléry, partenaire sexy de Roger Moore dans Moonraker. 1979. cette fois c'est la Française Corinne Cléry qui est sélectionnée pour assister Roger Moore dans Moonraker.

Carole Bouquet irradie dans Rien que pour vos yeux. La beauté froide de Carole Bouquet a eu son effet en 1981. L' actrice française, du haut de ses 23 ans, séduit James Bond et les spectateurs dans Rien que pour vos yeux.

Sophie Marceau envoûte Pierce Brosnan dans Le monde ne suffit pas. On se souvient aussi de la prestation de la sulfureuse Sophie Marceau dans Le monde ne suffit pas, sorti en 1999, face, cette fois, à Pierce Brosnan dans le rôle de 007 sorti en 1999. L'actrice française incarne la méchante Elektra King, fille d'un riche industriel qui a prémédité le meurtre de son père dans ce 19e opus de la saga.

Eva Green, femme fatale de Casino Royale. La Française Eva Green dans le film Casino Royale, sorti en 2006, incarne la radieuse Vesper Lynd. L'amitié qu'elle entretient avec Bond se transforme rapidement en amour, ce qui lui vaudra une issue fatale. Dans la première adaptation de l'épisode, sortie en 1967, une scène est restée dans toutes les mémoires : l'Américaine Ursula Andress, sortant de l'eau dans son bikini crème, sous les yeux éberlués de Sean Connery.

Olga Kurylenko, la James Bond Girl de Quantum of Solace. L'incendiaire Olga Kurylenko, cheveux courts, air boudeur et yeux verts apparaît dans Quantum of Solace au côté de Daniel Craig. Cette Française d'origine ukrainienne ne quitte pas le héros d'une semelle. A moins que ce ne soit lui.

Bérénice Marlohe dans Skyfall. Bérénice Marlohe fait aussi une assez brève mais non moins foudroyante apparition dans Skyfall en 2012. Actrice française, quasiment inconnue du grand public jusqu'alors, réussit à décrocher le rôle de Séverine, la James Bond girl du film aux côtés de Daniel Craig.

SKYFALL1280

Léa Seydoux, nouvelle James Bond girl de Spectre. Léa Seydoux, 30 ans, est la James Bond girl de Spectre, le dernier opus de la saga, sur les écrans mercredi. Difficile au départ de se détacher du visage familier de la Française, propulsée dans le rôle d'une beauté fatale du type 007 mais son jeu, naturel, enfantin, lui donne finalement une épaisseur inattendue.

 
SEYDOUX1280