"Bad Buzz" avec Éric et Quentin : le flop cinématographique du duo d'humoristes de "Quotidien"

  • A
  • A
"Bad Buzz" avec Éric et Quentin : le flop cinématographique du duo d'humoristes de "Quotidien"
@ EuropaCorp
Partagez sur :

Après cinq jours d'exploitation, le film cumulait seulement 25.469 entrées.

En choisissant Bad Buzz comme titre pour leur premier film, Eric et Quentin - le duo d'humoristes de Quotidien sur TMC - avaient tendu le bâton pour se faire battre. D'accord, la blague est facile. Mais après une semaine à l'affiche, force est de constater que le long-métrage de Stéphane Kazandjian, avec le duo de TMC à l'écran et au scénario, est un véritable échec. Bad Buzz affiche ainsi seulement 25.469 entrées pour 272 copies, pour ses cinq premiers jours d'exploitation. Retour sur un ratage en règle.

Pas de projections pour la presse. Eric et Quentin ont pu bénéficier - ce qui semblait évident - de la fenêtre d'exposition de Quotidien, l'émission phare de TMC dans laquelle ils officient chaque jour. Interviewés pendant 14 minutes par Yann Barthès, la veille de la sortie du film, Éric Metzger et Quentin Margot ont expliqué leur projet, l'écriture, le tournage. Pour le téléspectateur, c'était une manière de se forger un avis. Un des seuls. Puisque la presse n'a pas eu accès à Bad Buzz avant sa sortie en salles. 

En effet, EuropaCorp (distributeur du film) n'a pas organisé de projections pour la presse en amont, privant ainsi les critiques cinéma de donner leur avis. Un choix d'autant plus remarqué que le duo, la veille de la sortie du film, a publié une vidéo se moquant (gentiment) des critiques. Il n'en fallait pas plus pour que certains médias - Télérama, Les Inrocks, Arrêt sur images - soulignent cet étrange paradoxe : l'arroseur refuse l'idée qu'il puisse se faire arroser. Un "bad buzz", avant même la sortie du film.

Échec en salles et critiques négatives. Et dès le mercredi 21 juin, jour de la sortie, c'est déjà la douche froide avec 4.023 entrées sur 272 copies, soit une moyenne catastrophique de 15 entrées par copie. Aïe. D'autant plus que sur le site Allociné, les premiers spectateurs notent le film sèchement. Une semaine après, Bad Buzz affiche ainsi une note moyenne de 1,2 sur 5, pour 251 notes.

Mais le "bad buzz" ne s'arrête pas là. Les journalistes Théo Ribeton (Inrocks) et Vincent Manilève (Slate.fr) remarquent en effet que la grande majorité des critiques positives, censées ré-hausser la note générale, sont rédigées par des comptes créés le jour même et n'ayant noté que le film avec Eric et Quentin. Il n'en fallait pas plus pour qu'Allociné soit soupçonné, comme c'était le cas à l'époque de la sortie du film Les nouvelles aventures d'Aladin, de truquer les notes avec des faux comptes.







Mieux que Le baltringue avec Vincent Lagaf' ? Après une semaine d'exploitation, le film cumule donc 25.469 entrées pour 272 copies, le pire ratio de cette semaine d'exploitation. Thibaud Michalet, de GQ.fr, a tenté d'évaluer cette catastrophe sur l'échelle du pire. Bad Buzz devrait ainsi réaliser un score au box office qui le situe juste au-dessus du Baltringue (2008), une comédie policière avec Vincent Lagaf' dans le rôle principal, soit à peu près au même niveau que Divin Enfant d'Olivier Dorant (2013) et ses 40.200 entrées.