Attentats : baisse de fréquentation des musées parisiens

  • A
  • A
Attentats : baisse de fréquentation des musées parisiens
@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Concernant la sécurité, les contrôles ont été "très renforcés en interne" et des militaires patrouillent devant les musées.

Fermés le week-end dernier après les attentats, certains des plus importants musées parisiens, qui ont rouvert cette semaine, accusent une baisse de fréquentation pouvant aller jusqu'à 50%.

50% de visiteurs en moins à Orsay. C'est le cas du musée d'Orsay qui accuse une forte baisse (-50%) depuis sa réouverture mardi matin, a indiqué la direction. "Le public francilien est plutôt plus au rendez-vous que le public étranger", a ajouté le porte-parole du musée. Concernant la sécurité, les contrôles ont été "très renforcés en interne" et des militaires patrouillent sur le parvis devant le musée depuis mercredi. Le musée d'Orsay compte 3,5 millions de visiteurs par an. Habituellement les week-ends, le musée attire autour de 12.000 visiteurs par jour.

Très basse fréquentation ailleurs. Concernant le Grand-Palais et le musée du Luxembourg, la fréquentation a été "très basse" lundi, a indiqué une porte-parole de la Réunion des musées nationaux (RMN). Les chiffres de fréquentation du week-end, généralement élevés, ne seront connus que lundi. Au Centre Pompidou, la fréquentation est également en baisse par rapport à la semaine précédant les attentats, selon un porte-parole qui n'a pas fourni de chiffres. Contacté, le Louvre, le musée le plus visité du monde, qui a rouvert ses portes lundi, n'a pas donné de précisions pour l'instant. D'ordinaire, en novembre, le Louvre accueille 15.000 visiteurs par jour.

Les mesures de sécurité -présence policière et militaire accrue, fouilles de bagages à main ou passage de portiques - "sont prévues dans le cadre du plan Vigipirate et étaient déjà en vigueur avant même les attentats de janvier", avait précisé la direction lundi.