Alain Chamfort : "Gainsbourg était un mec séduisant"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Quand le chanteur évoque Serge Gainsbourg décédé il y a 25 ans, son discours est presque amoureux, en tout cas empreint d'une grande admiration.

Rembobinage. Quand Caroline Roux reçoit Alain Chamfort - mercredi, jour anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg -, elle le transporte en 1975 en lui faisant écouter un duo qu'il avait enregistré sur Europe 1 avec l'artiste. Un moment inoubliable pourtant... oublié par Alain Chamfort. A l'écoute, l'émotion est en revanche bien présente. L'artiste était très proche de Serge Gainsbourg. Il évoque leur relation, 25 ans après la mort de l'icône.

Manureva. "Notre collaboration date de 1976 pour les textes", précise le chanteur. Un an plus tard, c'est pour l'album Rock'n'rose d'Alain Chamfort que les deux hommes travaillent ensemble. En 1979, Gainsbourg écrit Manureva pour Chamfort, l'un de ses plus grands succès. Leur binôme fonctionne dès le départ. "J'ai eu l’outrecuidance d'aller le trouver", commente le chanteur. "C'était un mec charmant, à l'écoute des uns et des autres, séduisant." 

Admiration. "Avec le temps, on ne conserve que le meilleur. Il y va ainsi de nos histoires d'amour, il y va ainsi de nos vies." Le meilleur ? Les séances de travail pour l'artiste. "On était dans une espèce d'intimité. Il me consacrait son temps dans sa maison rue de Verneuil. C'était un espèce d'honneur." Il n'avait pas encore eu la reconnaissance du public. Mais Alain Chamfort ne cache pas son admiration d'alors. "C'était quelqu"un qui avait déjà écrit des chansons magnifiques." 

Pas d'équivalent dans la chanson française. 25 ans après la disparition de la légende, la chanson française ne s'est pas vraiment remise de son départ. "Il a apporté une nouvelle écriture. Il intégrait des anglicismes, il jouait avec le nom des marques, un aspect un peu pub", énumère Alain Chamfort, en faisant ressortir la figure de précurseur de Gainsbourg. Mais Chamfort ne croit pas que la chanson française a repris la valeur qu'elle avait à l'époque. Gainsbourg aussi avait "mis du temps à faire accepter sa différence". Pourtant chacun se reconnaît aujourd'hui dans ses chansons. Alain Chamfort avoue un amour particulier pour La Javanaise que Caroline Roux lui demande d'entonner. L'émission se termine donc sur un duo, comme elle avait commencé. "J'avoue j'en ai bavé pas vous, mon amour ?"