Croatie-Angleterre : qui est le favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics

  • A
  • A
Croatie-Angleterre : qui est le favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics
L'Angleterre est tombée sous le charme de son sélectionneur, Gareth Southgate.@ Alexander NEMENOV / AFP
Partagez sur :

La deuxième demi-finale de la Coupe du monde, mercredi, à 20 heures, met aux prises deux pays qui n'ont pas encore été à pareille fête au 21ème siècle.

Après France-Belgique mardi, la deuxième demi-finale de la Coupe du monde oppose mercredi, au stade Loujniki de Moscou, deux autres pays européens qui étaient outsiders avant le tournoi : la Croatie et l'Angleterre. Les deux nations retrouvent les demi-finales après une longue période de disette : 28 ans pour l'Angleterre, éliminée aux tirs au but par l'Allemagne en 1990 (1-1 a.p., 4-3 aux t.a.b.) et 20 ans pour la Croatie, éliminée elle par la France et Lilian Thuram (2-1) en 1998, six ans seulement après son affiliation à la Fifa. Mercredi, l'une des deux équipes passera ce cap des demies et ralliera la finale, ce que seule l'Angleterre a fait dans son histoire (victoire à domicile en 1966).

Les Trois Lions, "pas un produit fini". L'Angleterre "n'est pas un produit fini". Ce n'est pas le sélectionneur de la Croatie, Zlatko Dalic, qui parle, mais bien son homologue de l'Angleterre, Gareth Southgate. "Nous ne sommes pas un produit fini, nous n'avons pas encore de joueurs reconnus au niveau mondial, mais une jeune équipe qui se prépare à jouer au niveau mondial", a insisté le sélectionneur au veston, dont la cote ne cesse de monter outre-Manche. Pendant longtemps, le nom de l'ancien coach de Middlesbrough a été associé à l'échec de l'Euro 1996 disputé à domicile.

Southgate, sixième tireur anglais, avait manqué son tir au but face à l'Allemagne en demi-finales et précipité l'élimination de son équipe. Mais cette malédiction des séances de tirs au but (cinq éliminations de suite entre 1996 et 2012) semble avoir été levée lors de ce Mondial en Russie, avec la qualification acquise aux dépens de la Colombie en huitièmes de finale (1-1 a.p., 4-3 aux t.a.b.).  

L'Angleterre vante son gardien… L'Angleterre s'est peut-être aussi débarrassée d'une autre malédiction : celle de ses gardiens de but. Souvent moqués pour la qualité de leur dernier rempart, les Trois Lions peuvent compter cette année sur Jordan Pickford. Le gardien d'Everton, peu connu du grand public, a été décisif lors de la séance de tir au but contre la Colombie, en détournant la frappe de Carlos Bacca. Et il a montré, lors du quart de finale contre la Suède, qu'il était décidément très fort sur sa ligne, en sortant une tête de Marcus Berg. "Je travaille tous les jours pour ça, pour réussir des 'clean sheets' (match sans prendre de but, ndlr) le jour du match. Pour la demi-finale, je me sens fort, rien ne me fait peur, le football est le même, ce sont les mêmes lignes de buts, le même ballon", a confié Pickford. Voici les attaquants croates prévenus.

… la Croatie croise les doigts pour le sien. Alors que l'Angleterre est plus que jamais confiante sur les qualités de son gardien, la Croatie, elle, espère pouvoir compter sur le sien. En effet, Danijel Subasic, excellent lors de la séance de tirs au but contre le Danemark en huitièmes de finale (1-1 a.p., 3-2 aux t.a.b.), s'est blessé derrière une cuisse lors du quart de finale face à la Russie (2-2 a.p., 4-3 aux t.a.b.).

Lundi, le gardien de l'AS Monaco, qui avait terminé la rencontre face à la Russie malgré une vive douleur apparente, ne s'est pas entraîné. En cas de forfait, c'est le portier de la Gantoise, Lovre Kalinic, qui prendrait position dans le but croate. À noter que le latéral droit Sime Vrsaljko est lui aussi incertain et que Dejan Lovren a également zappé un entraînement cette semaine.

Deux prolongations à une. C'est un fait : la Croatie aborde cette demi-finale avec un capital physique bien plus entamé que celui de l'Angleterre. Elle a disputé deux matches avec prolongation et tirs au but, quand les Trois Lions, eux, n'en ont disputé qu'une, contre la Colombie, avant de l'emporter dans le temps réglementaire contre la Suède (2-0), quelques heures avant le match à rallonge de la Croatie contre la Russie, samedi soir.

Les Croates restent sur deux fessées. 9-2. C'est le score cumulé des deux dernières confrontations entre l'Angleterre et la Croatie, à l'avantage des Trois Lions. Le 10 septembre 2008, en qualifications pour le Mondial 2010, l'Angleterre l'avait emporté 4-1 avec notamment un triplé de Theo Walcott. Le match retour, disputé un an plus tard, le 9 septembre 2009, avait été encore plus douloureux pour l'équipe au damier : 5-1. Frank Lampard et Steven Gerrard avaient chacun signé un doublé. Près d'une décennie plus tard, la Croatie rêve de revanche, elle qui n'a battu l'Angleterre que deux fois en sept confrontations, les deux fois en qualifications pour l'Euro 2008 (2-0 en octobre 2006 à Zagreb et 3-2 en novembre 2007 à Wembley).