Coupe du monde 2018 : Nike refuse de chausser l'équipe d'Iran

  • A
  • A
Coupe du monde 2018 : Nike refuse de chausser l'équipe d'Iran
Les joueurs de l'équipe nationale iranienne portaient encore des Nike en octobre.@ AFP
Partagez sur :

L'équipementier américain refuse de fournir des chaussures aux joueurs iraniens, invoquant le respect des sanctions américaines visant la république islamique.

A trois jours de son entrée en lice dans la Coupe du monde de football contre le Maroc, l'équipe d'Iran doit faire face à un problème... technique. Nike a en effet refusé de fournir aux joueurs de l'équipe nationale d'Iran des chaussures, invoquant le respect des sanctions américaines visant la république islamique.

"Les sanctions inscrites dans la loi". "Les sanctions applicables à Nike sont en place depuis de nombreuses années et sont inscrites dans la loi", a précisé le porte-parole de l'équipementier américain. Depuis janvier 2016, l'administration américaine délivrait néanmoins des autorisations à des sociétés américaines afin qu'elles puissent passer des accords commerciaux avec des entités iraniennes.

Revirement de Nike. Le président américain Donald Trump a annoncé le 8 mai le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire signé en 2015 entre l'Iran et les grandes puissances internationales. En conséquence, l'administration Trump a rétabli l'intégralité des sanctions imposées à Téhéran. Selon le site d'information sportive ESPN, l'équipementier américain fournissait encore l'équipe nationale iranienne il y a quelques semaines, en vertu d'une relation de longue date. Interrogé sur ce point, Nike n'a pas donné suite.

La photo qui figure en haut de cet article montre les moins de 17 ans Iraniens chaussés par Nike, à la fin de leur quart de finale perdu contre l'Espagne (1-3) le 22 octobre dernier au Mondial U17 disputé en Inde et remporté par l'Angleterre