Spark Neuro, la start-up qui veut créer des publicités qui ne s’oublient pas

  • A
  • A
Grâce à Spark Neuro, Netflix entend proposer à ses clients des bande-annonces plus efficaces.
Grâce à Spark Neuro, Netflix entend proposer à ses clients des bande-annonces plus efficaces. © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Basée à Tokyo, Spark Neuro a développé un casque capable d’analyser l’activité cérébrale pour créer des publicités plus efficaces.

Imaginer une publicité ou une bande-annonce qui soit la plus efficace pour celui qui la regardera, c’est l’objectif de la start-up Spark Neuro. Basée à Tokyo, elle a développé un casque qui analyse les émotions des personnes qui regardent une vidéo afin de pouvoir, ensuite, créer un spot plus efficace. Pour les films, celui qui regarde la vidéo doit notamment retenir le titre. Netflix et Universal font partie de ses clients.

Analyse des émotions. Le concept est très simple : lors de la réalisation d’une bande-annonce ou d’une publicité, plusieurs personnes sont invitées à la regarder. Grâce au casque qui a été placé sur leur tête, le logiciel mesure leur activité cérébrale. Le système peut alors en déduire les émotions provoquées par les images et celles auxquelles le cerveau est le plus réactif. Une fois cette première analyse effectuée, la publicité peut être retravaillée pour remplacer les passages les moins efficaces qui ne marquent pas assez le spectateur.

Netflix et Universal clients. Pour les créateurs de publicité et de bande-annonce, le système permet de s’assurer de l’utilité de leur spot. Plusieurs grandes entreprises et notamment Netflix et Universal utilisent d’ailleurs ses services. Mais après les États-Unis, Spark Neuro souhaite convaincre les producteurs japonais d’utiliser ses services. Elle a ouvert un bureau à Tokyo récemment dans un incubateur située en plein centre de la ville, dans le quartier de Shibuya, EdgeOf. 

EdgeOf, un incubateur dans Tokyo. Alors que les start-up sont relativement peu nombreuses au Japon, notamment en raison de la mauvaise perception de l’échec, un immeuble dédié à l’innovation et aux start-up, EdgeOf, a récemment ouvert ses portes dans Tokyo. Il regroupe plusieurs start-up, mais propose ainsi un espace de coworking et une salle pour organiser des événements. Un lieu classique en France, mais plus inhabituel au Japon.