L'intelligence artificielle, cette révolution qui va tout changer dans nos vies

, modifié à
  • A
  • A
2:31
© THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :
A quelques heures de l'annonce d'Emmanuel Macron sur sa stratégie de développement de l'intelligence artificielle en France, Europe 1 fait le point sur cette technologie qui devrait bientôt être légion dans nos vies.
L'ENQUÊTE DU 8H

Elle sera bientôt partout. Après la remise du rapport sur l'intelligence artificielle (IA) par Cédric Villani, il y a deux jours, Emmanuel Macron s'apprête à dévoiler sa stratégie au collège de France, ce jeudi, sur le développement de ce secteur en France. Quid de cette "révolution considérable qui va tout changer dans nos vies", selon l'expert en IA Stéphane Mallard. 

Qu'est ce qu'une intelligence artificielle ? L'intelligence artificielle, c'est apprendre à une machine à réfléchir, contrairement à un ordinateur "classique" que l'on programme pour effectuer une tâche spécifique. Après avoir analysé des milliers d'images, l'IA est capable de reconnaître les objets ou les animaux sur ces images, comme un chat par exemple. Concrètement, on trouve une IA dans les voitures autonomes qui savent quand elles doivent freiner, ou dans le réveil qui prévient qu'il faut se lever plus tôt à cause des embouteillages. Le secteur bancaire n'est également pas épargné avec les "chatbots" qui permettent de répondre aux questions des clients en temps réel. 

L'intelligence artificielle sera capable de payer vos factures, vos impôts, et elle vous enverra juste une notification pour vous le signaler

"Ce n’est pas une petite révolution, c’est une révolution considérable qui va tout changer dans nos vies, dans nos sociétés, dans le monde du travail : il y aura de l’intelligence artificielle partout" prédit le spécialiste de l'IA Stephane Mallard au micro d'Europe 1. "Aujourd’hui vous avez votre smartphone, c’est vous qui faites les actions dessus, demain l’intelligence artificielle sera proactive, c’est elle qui vous suggéra des choses : elle sera capable de payer vos factures, vos impôts, et elle vous enverra juste une notification pour vous le signaler". 

Tous les domaines concernés. L'IA concentre beaucoup d'attentes dans différents domaines, comme la défense, ou la santé. A terme les IA pourront détecter beaucoup plus finement qu'un médecin un cancer sur une IRM. Mais le problème aujourd'hui, c'est le retard de la France par rapport aux Américains, aux Chinois et aux Canadiens. C'est pour ça que le rapport de Cédric Villani  préconise notamment de multiplier par trois les formations d'ici trois ans. 

Si les grandes écoles d’ingénieurs ont des cours d’intelligence artificielle, elles n'ont pas de cursus spécifique : pas de BTS ou d'IUT spécialisés. Les besoin sont tels que Microsoft a même anticipé en créant sa propre école au sein même de son siège social, en région parisienne : 24 élèves qui ont droit à une formation accélérée de sept mois avant de passer un an en entreprise.

La question des emplois. L'autre question soulevée par l'IA, c'est la destruction des emplois entraînée par l'automatisation de nombreuses tâches. Sur ce point, deux écoles s'affrontent, mais personne ne sait si l'IA va détruire plus d'emploi qu'elle ne va en créer. C'est d'ailleurs pour éluder ce mystère que le rapport de Cédric Villani préconise également la création d'un laboratoire du travail pour anticiper ces immenses transformations en cours.

Europe 1
Par Carole Ferry, édité par Ugo Pascolo