Une "grande barrière de bulles" peut-elle nettoyer un fleuve pollué au plastique ?

  • A
  • A
Partagez sur :
Dans sa chronique innovation de mardi, Anicet Mbida évoque une folle invention : une "grande barrière de bulles" qui filtre les plastiques dans les rivières. Les premiers tests menés aux Pays-Bas se sont révélés concluants, car ils évitent notamment de bloquer les poissons. 

On innove dans la protection de l'environnement, avec une barrière qui piège le plastique dans les rivières pour l'empêcher ensuite de se déverser dans la mer. Des déchets en plastique qui finissent par se décomposer en micro morceaux et servent ensuite de petit-déjeuner aux poissons. Au bout du compte, ils se retrouvent dans nos assiettes. 

 

Une start-up néerlandaise a donc décidé de s'attaquer au problème à la source, en créant des barrages qui bloquent le plastique dans les cours d'eau et les dirigent vers des sortes de poubelles qui sont placées sur la rive, où il n'y a plus qu'à aller les ramasser.

Déjà installée dans les canaux d'Amsterdam

Si le plastique est bloqué, on pourrait penser que les poissons se retrouvent aussi bloqués. Mais ils parviennent à franchir cet obstacle, car la barrière est en fait composée de bulles d'air : on place un tuyau au fond du cours d'eau puis on souffle de l'air dedans, ce qui crée un rideau de bulles du fond jusqu'à la surface. Donc les bateaux et les poissons peuvent passer tranquillement alors qu'un sac plastique ou une bouteille vont être repoussés. La barrière est placée en diagonale pour que les déchets glissent tout doucement le long des bulles vers la berge, où ils seront récupérés. 

Cette technologie innovante s'appelle The Great Bubble Barrier, la "grande barrière de bulle"Elle a été testée pendant deux ans dans une rivière aux Pays-Bas où elle a empêché 86% des déchets de poursuivre leur course jusqu'à la mer du Nord. Et comme ça marche, des barrières viennent d'être déployées dans les canaux à Amsterdam. Les inventeurs réfléchissent maintenant à en installer dans la plupart des fleuves pollués du monde, puisqu'en plus du plastique ces barrières de bulles filtrent aussi les papiers, les feuilles mortes ou les branchages.