Tirage au sort, matches amicaux, liste des 23… Le programme des Bleus avant l’Euro

  • A
  • A
1:31
© Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
Partagez sur :
Victorieux de l’Albanie (2-0) dimanche soir, Les Bleus ont terminé premiers de leur groupe. Ils ne seront réunis que dans quatre mois pour des matches amicaux de préparation à l’Euro. D’ici là, ils connaîtront leurs adversaires, et Didier Deschamps gardera un œil sur eux.

La coupure sera longue. Entre le match de dimanche soir, qui a vu l’équipe de France l’emporter en Albanie -2-0) et assurer la première place de son groupe des qualifications à l’Euro, et le mois de mars, au cours duquel se disputeront deux matches amicaux face à des adversaires à déterminer, il y a aura quatre mois sans rassemblement des Bleus. Un las de temps pendant lequel Didier Deschamps, le sélectionneur, ne perdra évidemment pas de vue ses ouailles.

Le coach des Bleus va regarder un maximum de matches, en confrontant ses observations avec son staff. En ligne de mire, la liste des 23 joueurs sélectionnés évidemment. Celle de mars sera forcément proche de la liste définitive. Et  Le sélectionneur a déjà une idée. Il a un noyau dur composé de champions du monde et de quelques habitués. Mais tout reste ouvert, car, Didier Deschamps le sait bien, dans le football, il y a beaucoup d’aléas. 

"Des choix difficiles à faire"

"Aujourd’hui, il y a des joueurs qui sont blessés, il peut y en avoir d’autres au mois de mars. J’espère que je n’en aurai aucun au mois de mai lorsque j’aurais à faire la liste des 23", affirme le sélectionneur. "Ceux qui sont là, vous les connaissez. D’autres ne sont pas là, ils sont censés revenir. Ça fait un petit moment que j’ai des choix difficiles à faire."

Mais bien avant l’annonce de cette fameuse liste, il y aura bien sûr le tirage au sort de l’Euro le 30 novembre prochain. Didier Deschamps sera en Roumanie, à Bucarest. Les Bleus connaitront alors tout ou partie de leurs adversaires du premier tour pour cet euro itinérant, qui se disputera dans douze pays et autant de ville à partir du 12 juin prochain.

Europe 1
Par Cyril de la Morinerie, édité par Rémi Duchemin