PSG-Basaksehir : les arbitres roumains accuseraient Webo de racisme

, modifié à
  • A
  • A
Coltescu
L'arbitre Sebastian Coltescu est accusé de racisme. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Le match entre le PSG et Basaksehir, interrompu mardi soir après les accusations de racisme contre le quatrième arbitre de la rencontre, a repris mercredi. Avec un nouveau rebondissement : selon la presse roumaine, les arbitres accuseraient désormais Pierre Webo de racisme.

Mardi soir, le match de Ligue des champions entre le PSG et Basaksehir a été interrompu à la 13e minute. Le quatrième arbitre de la rencontre, Sebastian Coltescu, est accusé d’avoir tenu des propos racistes envers Pierre Webo l'entraîneur adjoint du club turc, en le qualifiant de "negro". Mais mercredi, le quatuor d’arbitres roumains aurait à son tour accusé Pierre Webo de racisme. 

Les arbitres qualifiés de "gitans" ? 

Selon les informations du journaliste roumain Emanuel Rosu, repérées par RMC Sport, les arbitres accusent Pierre Webo de les avoir qualifiés de "gipsys" (gitans). Mercredi soir, les images de RMC Sport, diffuseur de la compétition, ne permettaient pas de confirmer cette version des faits.

La presse roumaine a également émis l'hypothèse selon laquelle les propos racistes n’avaient pas été tenus par Sebastian Coltescu, mais par l’arbitre assistant, Octavian Sovre.

La rencontre PSG–Basaksehir a repris mercredi, là où elle s’était arrêtée, à la 13e minute. Un nouveau corps arbitral, néerlandais cette fois, a été désigné. De son côté, l’UEFA, qui a tardé à réagir, a ouvert une enquête "approfondie avec effet immédiat" et un instructeur a été nommé.

Europe 1
Par Léa Leostic