Ligue des champions : les enjeux groupe par groupe

, modifié à
  • A
  • A
Naples, 1280x640
Naples joue sa survie en Ligue des champions, mardi soir, face au Chakhtior Donetsk. © FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Partagez sur :

Mardi et mercredi, les 32 équipes engagées en C1 disputent l’avant-dernière journée de la phase de groupes. De nouvelles qualifications pour les huitièmes devraient être scellées.

C’est la dernière ligne droite avant les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Après quatre journées dans la phase de groupes, seules quatre équipes ont déjà validé leur ticket pour le tour suivant (Paris, Bayern Munich, Manchester City et Tottenham). Il reste encore deux journées et donc douze sésames à décrocher. On fait le point groupe par groupe avant les matches de mardi soir.

MARDI

Dans ce groupe très équilibré, rien n’est encore joué. Les quatre équipes (Liverpool, Séville FC, Spartak Moscou et Maribor) peuvent encore prétendre à une place en huitièmes de finale (même si cela semble bien plus compliqué pour Maribor). La grosse affiche de cette 4ème journée oppose le Séville FC aux Anglais de Liverpool pour un remake de la finale de la Ligue Europa 2016 remportée par les Andalous (3-1). Mais le Spartak Moscou, qui reçoit Maribor, n’a pas dit son dernier mot et pourrait bien réaliser une belle opération mardi soir.

"On a besoin d'équipes comme Naples dans cette compétition." Il y a trois semaines, quelques minutes après avoir battu le leader du championnat d'Italie sur son terrain (4-2), Pep Guardiola, l'entraîneur de Manchester City, avait loué le jeu de son adversaire. Mais si les joueurs de Maurizio Sarri jouent formidablement bien au football, ils se trouvent aujourd'hui au bord de l'élimination. Troisième avec trois points en quatre matches, et six longueurs de retard sur le Chakhtior Donetsk, le Napoli doit absolument gagner contre les Ukrainiens mardi soir pour rester en vie.

Ligue-des-champions-Monaco-quasiment-elimine-apres-son-nul-a-Besiktas
  • Groupe G : encore une chance pour Monaco

Deux petits points après quatre journées de compétition, voilà le maigre bilan de Monaco en C1. La qualif est-elle toujours possible ? Oui mais la mission semble archicompliquée pour les Monégasques. Mardi soir, ils devront battre les Allemands du RB Leipzig tout en espérant un faux pas du FC Porto sur la pelouse de Besiktas. Si ces deux conditions sont remplies, l’ASM s’offrira une "finale" lors de la dernière journée contre Porto.

  • Groupe H : la qualif tend les bras au Real

Les doubles tenants du titre ont été surpris il y a trois semaines par Tottenham (3-1). Un échec inhabituel que doivent rapidement effacer les joueurs de Zinédine Zidane. Mardi soir, ils se déplacent à Chypre pour défier l’Apoel Nicosie et valider leur billet pour les huitièmes de finale. Le résultat de l’autre rencontre (Borussia Dortmund-Tottenham) intéressera aussi les Madrilènes. En cas de contre-performance des Anglais, la première place serait de nouveau accessible. 

MERCREDI

  • Groupe A : une formalité pour United ?

Les Red Devils font partie des trois équipes (avec le PSG et Manchester City) à avoir remporté tous leurs matches. Tombés dans une poule très abordable, les joueurs de José Mourinho devraient passer au tour suivant sans aucun souci. Ils n’ont besoin que d’un match nul, mercredi soir, à Bâle pour être sûrs de terminer à la première place. La lutte pour la deuxième place se jouera entre les Suisses et le CSKA Moscou, actuellement à égalité avec 6 points.

  • Groupe B : seul suspense, la première place

Le PSG et le Bayern Munich sont déjà qualifiés depuis la précédente journée. Les deux grands favoris de cette poule disputent un "tour de chauffe" mercredi soir contre le Celtic Glasgow et à Anderlecht. Reste donc un seul enjeu : qui terminera premier du groupe ? Les deux équipes, favorites mercredi soir, se retrouveront à l’Allianz Arena lors de la dernière journée. Si elles devaient être toujours séparées par trois points avant ce match, le PSG, large vainqueur (3-0) au match aller, conserverait un gros avantage car, en cas d’égalité de points entre les deux équipes, c’est la différence de buts dans ces rencontres directes qui jouera. Mais attention à une éventuelle "remontada"…

Foot-Griezmann-prolonge-a-l-Atletico-jusqu-en-2022
  • Groupe C : l’Atlético éliminé mercredi ?

Au moment du tirage au sort, tout le monde avait écarquillé les yeux devant la composition de ce groupe, particulièrement relevé. Pour le moment, c’est l’AS Rome qui est en tête (avec 8 points) devant Chelsea (7 points) et l’Atlético de Madrid (3 points). Avec trois matches nuls et une défaite, les coéquipiers d’Antoine Griezmann sont en grande difficulté. S’ils veulent rester en vie dans la compétition, ils doivent impérativement s’imposer mercredi contre l’AS Rome.

  • Groupe D : Juve-Barça, "finale" retour

Dans cette poule, deux équipes sortaient clairement du lot : le Barça et la Juventus Turin. Après quatre journées, la logique est respectée, avec le Barça en tête avec 10 points, la Juve suivant trois points derrière. Lors du premier round entre les deux favoris, le 12 septembre dernier, le Barça avait pris le dessus sur la Juventus Turin (3-0). Mercredi soir, la Vieille Dame tentera d’inverser la tendance. Mais pour se donner le plus de chances possibles d'accrocher la première place du groupe, les Italiens seraient bien inspirés de battre les Catalans par plus de trois buts d’écart. Pas facile.

>> Consultez le calendrier des rencontres ici