Ligue des Champions : Dortmund pour le PSG, la Juventus pour Lyon en huitièmes de finale

, modifié à
  • A
  • A
1:30
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :
Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des Champions a eu lieu lundi midi à Nyon, en Suisse. Les Parisiens défieront les Allemands du Borussia Dortmund, avec le match retour au Parc des Princes. Gros morceau pour l'OL, qui hérite de la Juventus de Cristiano Ronaldo. 

Le verdict est tombé. Les clubs français engagés en huitièmes de finale de la Ligue des Champions connaissent désormais leur adversaire, après le tirage au sort qui a eu lieu lundi midi, à Nyon, en Suisse. Le PSG partira favori face aux Allemands du Borussia Dortmund, avec un match retour à Paris. De son côté, l'Olympique lyonnais se présentera en outsider face à la Juventus Turin, d'un certain Cristiano Ronaldo. Les matches allers auront lieu les 18-19 et 25-26 février, les matches retour les 10-11 et 17-18 mars 2020.

Attention au "mur jaune"

Paris a réussi à éviter l'Atlético Madrid et Tottenham, le finaliste sortant autoproclamé adversaire le plus dangereux du chapeau 2 par le biais de son entraîneur José Mourinho. Les "Spurs" joueront contre le RB Leipzig, tandis que les Colchoneros seront opposés à Liverpool, le tenant du titre. Le duel PSG-Dortmund sera notamment marqué par les retrouvailles de Thomas Tuchel, l'entraîneur parisien, avec son ancien club. Idem pour Adbou Diallo, l'ex-défenseur du Borussia qui a rejoint le club parisien cet été contre 35 millions d'euros.

Si Dortmund, irrégulier aussi bien en C1 qu'en Bundesliga cette saison, parait être un tirage séduisant sur le papier pour l'équipe de Neymar et Kylian Mbappé, il reste toutefois toujours périlleux d'aller chercher un résultat dans son enceinte de la Ruhr, connue mondialement pour son ambiance et son "mur jaune". Une menace à prendre d'autant plus au sérieux pour le PSG, incapable de passer le cap des huitièmes de finale depuis 2016.

Lyon condamné à l'exploit

Lyon, qui était condamné à tomber sur l'un des grands favoris à la victoire finale, a hérité de la Juventus de Cristiano Ronaldo. Privé sur blessures de son capitaine Memphis Depay et son espoir Jeff Reine-Adélaïde, le club lyonnais est condamné à l'exploit contre le champion d'Italie sortant.

Le grand choc opposera le Real Madrid, détenteur du record de victoires dans la prestigieuse compétition européenne (13 titres), à Manchester City. 

Europe 1
Par Europe 1