Ligue 1 : le Paris Saint-Germain renversé par Lorient

, modifié à
  • A
  • A
FC Lorient, Lorient, PSG, Paris Saint-Germain, Terem Moffi, Moffi
L'attaquant lorientais Terem Moffi trompe Sergio Rico en toute fin de match et donne la victoire à Lorient face au PSG. © DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :
En déplacement au stade du Moustoir pour le compte de la 22e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s'est incliné contre Lorient (3-2), suite à un but en fin de match. Les Parisiens perdent la première place du classement.

Malmenés pendant toute la rencontre, les Parisiens ont subi un cuisant revers face à Lorient, avant-dernier du championnat (3-2), lors de la 22e journée de Ligue 1. Ils perdent du même coup la première place du classement et pourraient même être relégués en troisième position en cas de victoire de Lille, ce dimanche après-midi.

Les hommes de Mauricio Pochettino ont été surpris par des Lorientais vaillants tout au long de la rencontre. Ce sont même les Bretons qui ont ouvert le score par l'intermédiaire de Laurent Abergel (36e), suite à un cafouillage à l'entrée de la surface. Piqués au vif, les Parisiens ont réagi juste avant la mi-temps en égalisant par Neymar sur penalty (45e).

Première défaite de l'ère Pochettino

Au retour des vestiaires, le PSG prenait même l'avantage, à nouveau sur un penalty tiré par sa star brésilienne (58e). Les Merlus ne se sont pas laissés abattre et ont poussé pour égaliser. A dix minutes de la fin, Yoane Wissa, pas attaqué par la défense parisienne, a pu progresser librement vers le but, a pris appui sur Terem Moffi, et a battu Sergio Rico (80e).

La partie entrant dans les arrêts de jeu, les Parisiens ont tenté de reprendre l'avantage, acculant les Lorientais dans leur moitié de terrain. Mais sur un long dégagement, Terem Moffi a pris de vitesse toute la défense parisienne pour ajuster tranquillement le gardien (90+1e). Les Lorientais peuvent exulter et se donner un peu d'air au classement grâce à cette victoire inespérée. C'est la première défaite de l'ère Pochettino au PSG. 

Europe 1
Par Antoine Cuny-Le Callet