Finale de Coupe Davis : la France à quitte ou double

  • A
  • A
Mahut et Herbert lors du quart de finale de Coupe Davis, face à l'Italie.
Mahut et Herbert lors du quart de finale de Coupe Davis, face à l'Italie. © Vincenzo PINTO / AFP
Partagez sur :
L’équipe de France, menée 2 à 0 par la Croatie, doit absolument l’emporter samedi lors du double pour rester en vie.

L’équipe de France n’a plus le droit à l’erreur. Les Français, menés 2 à 0 par la Croatie après les nettes défaites de Jérémy Chardy et Jo-Wilfried Tsonga vendredi en simple, vont devoir créer un immense exploit pour retourner une situation bien mal engagée. Pour rester en vie, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut devront impérativement s’imposer lors du double, samedi. Une mission dans les cordes de la paire française, l’une des meilleures au monde.

L’envie de revanche de Mahut. Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut se connaissent par cœur et ont enchaîné les succès ces dernières années. La paire française, vainqueur de trois Grands Chelem, dont le dernier Roland-Garros, a également atteint la finale du Masters, début novembre, battue par les Américains Jack Sock et Mike Bryan. Mais plus que leurs résultats récents, ils seront portés par la soif de revanche de Mahut. L’an dernier, le vétéran de 36 ans avait vécu l’une des plus grosses désillusions de sa carrière lors de la finale face à la Belgique. Alors que tout le monde l’attendait en double, il avait été évincé au dernier moment au profit de la paire Herbert-Gasquet. La victoire avait donné raison à Yannick Noah, mais les larmes de Mahut, lors des hymnes avant le premier match, avait été l’un des temps forts du week-end.

Depuis, le Français a ravalé sa déception et a offert la qualification aux siens contre l’Espagne, en demi-finales, avec Julien Benneteau (Herbert était blessé). "Ça fait partie de notre histoire, c'est un moment douloureux, peut-être l'un des plus durs de notre carrière qu'on a vécus ensemble. Mais si on a fait un match comme ça, c'est qu'on a réussi à ne pas penser à ça", avait expliqué l'Angevin après ce succès face aux Espagnols. Mais signe que la plaie n’est pas encore totalement refermée, Mahut a fondu en larmes vendredi, pendant la Marseillaise.

Le Croate Pavic, un sacré client. Pour exorciser ses démons, Mahut voudra absolument gagner samedi. En face d’eux, la paire croate constituée de Mate Pavic et Ivan Dodig a cependant de sacrés arguments. Pavic est ainsi l’un des meilleurs joueurs de double du circuit. Avec son partenaire autrichien Olivier Marach, le Croate avait d’ailleurs battu Mahut et Herbert en poules du Masters. Pavic, associé à Marin Cilic, avait aussi pris le dessus sur la paire française lors de la demi-finale de la Coupe Davis 2016, remportée 3-1 par la Croatie à Zadar.

Mais même en cas de victoire samedi, la France aura encore fort à faire. Depuis 1939, aucune équipe n’a gagné la finale en étant menée deux victoires à zéro. C’est dire l’immensité de la tâche qui attend les hommes de Yannick Noah.