Fed Cup : les Tchèques sacrées face aux États-Unis

  • A
  • A
Déjà sacrée en 2011, 2012, 2014, 2015 et 2016, la République tchèque ajoute une ligne de plus à son palmarès.
Déjà sacrée en 2011, 2012, 2014, 2015 et 2016, la République tchèque ajoute une ligne de plus à son palmarès. © Michal Cizek / AFP
Partagez sur :
Les Tchèques ont battu les Américaines 3 victoires à 0 en finale de la Fed Cup, dimanche à Prague.

La République tchèque a remporté sa sixième Fed Cup depuis 2011 en battant en finale les États-Unis 3 victoires à 0, dimanche à Prague.

Siniakova rapporte le dernier point. Dans le duel des n°1 des deux équipes, Katerina Siniakova a donné le point de la victoire aux Tchèques en battant Sofia Kenin (7-5, 5-7, 7-5), au terme d'une belle bagarre de 2h11. Samedi, Barbora Strycova s'était imposée face à Sofia Kenin 6-7 (5/7), 6-1, 6-4, pour être imitée un peu plus tard par Siniakova, victorieuse d'Alison Riske, 6-3, 7-6 (7/2).

Les Tchèques imbattables chez elles. Imbattable sur son terrain depuis 2009, la République tchèque enchaîne après ses sacres obtenus en 2011, 2012, 2014, 2015 et 2016. Ces victoires s'ajoutent à celles de l'ex-Tchécoslovaquie (1975, 1983, 1984, 1985, 1988). Les Tchèques se sont ainsi assurées leur troisième victoire dans leurs confrontations avec les États-Unis en Fed Cup, qui l'ont remportée eux à dix reprises. Avec 18 sacres au total, les États-Unis détiennent toujours le record des succès dans cette compétition et occupent la première place au classement historique de la Fed Cup, devant la République tchèque.

Une finale au rabais. Les deux équipes ont disputé cette finale en l'absence de leurs meilleurs éléments. La capitaine américaine Kathy Rinaldi a laissé de côté Sloane Stephens (n°6) et Madison Keys (n°16), tout comme les sœurs Williams. Le capitaine tchèque Petr Pala a dû se passer des services de Petra Kvitova (n°7), malade, et de Karolina Pliskova (n°8), blessée.