Fed Cup-Départ de Yannick Noah : "C'est vraiment un capitaine exceptionnel qui nous a énormément apporté"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Kristina Mladenovic, Pauline Parmentier et les autres joueuses de Yannick Noah n'ont pas pu retenir leurs larmes au moment de dire adieu à leur capitaine, après leur défaite en demi-finales de la Fed Cup face aux États-Unis.

Les larmes ont coulé sur les joues des joueuses de tennis françaises. En plus de voir leur rêve de finale de Fed cup leur échapper, les joueuses ont été submergées par l'émotion en disant adieu à leur capitaine, Yannick Noah, qui tire sa révérence. "Ça va être dur sans lui, c'est vraiment un capitaine exceptionnel qui nous a énormément apporté", a déclaré, en larmes, Kristina Mladenovic. 

"Je n'ai pas envie de partir toute seule faire des tournois pourris." Mais celle qui a insisté pour que le dernier vainqueur français de Roland-Garros reprenne le flambeau d'Amélie Mauresmo n'était pas la seule à pleurer, dimanche soir. "Je le remercie de m'avoir fait confiance, je n'ai pas envie que la semaine se termine, je n'ai pas envie de partir en Chine jeudi toute seule faire des tournois pourris", a lancé Amandine Hesse, 204ème joueuse mondiale et troisième membre de l'équipe le week-end dernier. "C'est sûr qu'à chaque fois, la chute est assez rude pour moi", a-t-elle ajoutée, toujours sous l'émotion. 

Objectif Coupe Davis pour Noah. "C'est pas un peu too much là ?", a lancé de son côté Yannick Noah, essayant de détendre l'atmosphère. "Elles vont encore progresser, elles me l'ont promis", a-t-il insisté. Si son rêve de "se retirer sur un doublé" [Fed Cup et Coupe Davis, ndlr] s'est envolé, dimanche, il reste encore une possibilité pour Yannick Noah de se retirer sur une victoire, avec l'équipe masculine. Les Bleus doivent affronter l'Espagne en demi-finales dans leur quête du Saladier d'argent, en septembre. 

Europe 1
Par Corinne Boulloud, édité par Ugo Pascolo