Vendée Globe : Gabart, seul au monde

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Français François Gabart (Macif) continuait samedi matin de creuser l'écart en tête du Vendée Globe dans l'est de l'océan Indien, décrochant peu à peu tous ses poursuivants.

A 4h00 GMT, Gabart devançait d'une quarantaine de milles son compatriote Armel Le Cléac'h (Banque Populaire). Les deux skippers avaient l'un et l'autre passé dans la nuit la longitude du cap Leeuwin, au sud-ouest de l'Australie, deuxième marque de parcours majeure après celui de Bonne Espérance, au sud du continent africain. Irrésistiblement, Gabart se détache. Samedi matin, il avançait environ un noeud plus vite que Le Cléac'h (18,4 contre 17,4). Les deux skippers frôlaient les 50 degrés de latitude sud et les 50e Hurlants, progressant cap à l'est dans des vents de sud-ouest de 25 noeuds.